Les bijoux de Paris : la place Vendôme se met au parfum

·1 min de lecture
Situé au 22-24 place Vendôme : le salon des parfums conçu par l’agence Jouin-Manku pour Van Cleef & Arpels.
Situé au 22-24 place Vendôme : le salon des parfums conçu par l’agence Jouin-Manku pour Van Cleef & Arpels.

Au début du XXe siècle, la place Vendôme est un endroit vivant où se côtoient les couturiers, les parfumeurs, les chausseurs, les joailliers et les galeristes. Des conversations fructueuses s'établissent entre eux. Ainsi, deux ans après son installation au numéro 24 en 1905, René Lalique ? dont les créations Art nouveau rencontrent un vif succès depuis quinze ans ? fait la connaissance de François Coty qui a ouvert une luxueuse boutique d'exposition au numéro 23. Le parfumeur propose au joaillier de devenir tout simplement le maître verrier de l'Art déco.

La suite, on la connaît : ce sera la naissance d'un duo éclatant qui révolutionnera l'industrie du parfum en donnant une silhouette à la fragrance et en rendant tangible l'invisible. La mode française puis internationale s'emparera de cette bonne idée pour donner naissance au parfum de couturier.

Pour célébrer les 100 ans du Numero 5, Chanel présente une collection joaillière où le diamant et l?or blanc figurent les contours du chiffre 5 et de la goute de parfum.

© DR100 ans après cette collaboration légendaire, les maisons de la place Vendôme ressuscitent à leur profit ce goût du dialogue entre les disciplines. On pense tout d'abord à Boucheron et à sa bague Jaipur (récemment rebaptisée bague Parfum) au corps godronné surmonté d'un généreux pain de sucre. Preuve que l'alchimie est totale : personne ne saurait affirmer avec une certitude totale si c'est le charme de la bague qui a inspiré le succès du pa [...] Lire la suite