Les bijoux de Paris – Tasaki, de perles et de diamants

Tasaki est l’un des rares joailliers à tailler lui-même ses diamants. Ses diamants taille brillant obtiennent tous la note triple excellent : le nec plus ultra.  - Credit:
Tasaki est l’un des rares joailliers à tailler lui-même ses diamants. Ses diamants taille brillant obtiennent tous la note triple excellent : le nec plus ultra. - Credit:

Toshikazu Tajima savoure le soleil parisien qui inonde la terrasse du Ritz. Le relâchement des mesures sanitaires ne lui paraît pas désagréable. Le président du joaillier Tasaki sera le lendemain à Monaco pour l'inauguration d'une boutique : l'Europe est un objectif important pour la maison fondée en 1954 au Japon. Pour l'instant, le dirigeant est entièrement focalisé sur la présentation des pièces uniques de la collection Radiant Sky. Ces pièces s'adressent à une clientèle internationale. « Avant même que je ne rejoigne Tasaki en 2009, la maison consacrait une partie de son activité à la haute joaillerie. Les pièces uniques étaient présentées au compte-goutte, une à une, sans s'insérer dans un calendrier clairement articulé à un moment précis de l'année. En 2016, quand nous nous sommes installés au Ritz où nous disposons d'une boutique, nous avons décidé de lancer une collection complète de haute joaillerie par an. Depuis 2016, nous la présentons précisément en juillet, durant la semaine des défilés haute couture. »

À LIRE AUSSILes bijoux de Paris – Les bonnes pratiques d’Héloïse & Abélard

 - Credit:
- Credit:
 - Credit:
- Credit:

Imaginée par Prabal Gurung, la nouvelle collection Tasaki Atelier allie pierres de couleur, perles cultivées dans les fermes du joaillier et diamant taillé avec soin.

En termes de pierres ou de narrations créatives, la maison ne s'impose pas de limites infranchissables. « Nous veillons à ce que nos designers obtiennent toujours les matériaux qu'ils désirent. » Ces desig [...] Lire la suite