Bilal Hassani : "Le coming-out ne se fait pas une fois, c'est quelque chose de constant"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est un sujet sur lequel on l'a beaucoup interrogé, et qu'il a traité plusieurs fois en chansons. Mais c'est d'une manière plus profonde que le chanteur Bilal Hassani évoque samedi dans l'émission d'Isabelle Morizet Il n'y a qu'une vie dans la vie son homosexualité et son coming-out. L'artiste estime avoir affirmer son identité plus rapidement que la moyenne. "J'ai commencé à assumer mon identité et exister fièrement aux alentours de 13 ans. C'est très jeune", explique-t-il. 

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

Mais Bilal Hassani tient à clarifier une fausse idée largement répandue sur la notion de coming out. "On a l'impression que c'est quelque chose qui se passe une fois. Que c'est fait, c'est fait, et puis on passe à autre chose", observe le chanteur. "Mais en réalité, on le fait plusieurs fois. On le fait constamment, encore, et encore ,et encore. Donc j'ai vécu plusieurs coming-out. J'en ai vécu dans des contextes très différents. J'ai reçu des réponses et des réactions différentes."

"A l'époque du glam rock, les choses se seraient peut-être passées plus tranquillement pou moi"

Pour lui, le principal coming-out, celui public, a eu lieu quand il avait 17 ans. "J'étais déjà exposé sur les réseaux sociaux en tant que youtubeur et je l'ai dit officiellement", se souvient-il. "À ce moment-là, on ne peut plus vraiment retourner en arrière. Je pense que c'est toujours dur d'être ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles