Birthday blues : l’étrange syndrome d’un homme faisant une tentative de suicide à chacun de ses anniversaires

On connaissait “le blues du businessman”. Voilà qu’apparaît le terme de “blues des anniversaires”, un syndrome réel selon plusieurs médecins taïwanais. Dans une étude de cas clinique parue dans le Psychiatry Research Case Reports (source 1), des médecins de la National Cheng Kung University (Taïwan) rapportent le cas d’un homme de 60 ans, dépressif, qui a vu ses symptômes s’aggraver à chacun de ses anniversaires.

Contraint de prendre sa retraite d’ingénieur automobile alors qu’il n’avait qu’une cinquantaine d’années, du fait de problèmes de dos, l’homme s’est retrouvé sans passions, sans occupations, alors qu’il chérissait son travail. Ayant des traits autistiques, selon les médecins-chercheurs, l’homme a fait une première tentative de suicide lors de son 52e anniversaire. Sa seconde tentative de suicide a eu lieu le jour de son 58e anniversaire, jour où il a tenté de mettre fin à ses jours en mettant le feu à son véhicule avec lui à l’intérieur. Une tentative de suicide qu’il aurait préparée un mois avant la date fatidique, et qui lui a occasionné des brûlures au second degré et une trachéotomie.

Fort heureusement, le désormais sexagénaire n’a pas pu effectuer une troisième tentative de suicide pour son 60e anniversaire, grâce à la vigilance de son fils. Trois semaines avant la date, il a souffert d’une humeur dépressive, d’irritabilité, de sentiments d’inutilité, de troubles de sommeil et de l’appétit. Il a confessé avoir arrêté son traitement antidépresseur à base duloxétine...

Lire la suite