Blac Chyna pense que son procès contre les Kardashian n'a pas été équitable

Blac Chyna affirme que le juge impliqué dans son affaire de diffamation contre les Kardashian était « extrêmement partial ».

La mannequin a déposé une requête, lundi (9 mai 22), dans laquelle elle indique son intention de faire appel du verdict dans son affaire de diffamation de 100 millions de dollars contre les stars de la télé-réalité, selon People. De son vrai nom Angela White, la star américaine a initialement poursuivi plusieurs membres du clan Kardashian pour avoir prétendument interféré avec la chaîne E! dans le but de faire annuler sa série, Rob & Chyna. Au terme du procès, un jury a décidé que Blac Chyna ne devrait recevoir aucun dommages et intérêts.

En réponse, la mère de deux enfants a déposé une récusation péremptoire contre le juge de première instance Gregory W. Alarcon de la Cour supérieure de Los Angeles, affirmant qu'il était « indéniablement hostile et extrêmement partial » contre elle et son avocate Lynne Ciani pendant l'affaire. L'équipe juridique de la star a également affirmé que la partialité présumée du juge avait influencé plusieurs phases du procès.

L'avocat des Kardashian, Michael G. Rhodes, a répondu avec une opposition de 20 pages, arguant que malgré son supposé mécontentement, Blac Chyna, avait « procédé sans plainte alors que le juge Alarcon a présidé pendant 10 jours ».

Il a poursuivi : « Dans les jours et les semaines qui ont suivi, (Blac Chyna) et son avocat ont eu amplement le temps d'avancer ces accusations complètement erronées sur l'impartialité du juge Alarcon (…) »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles