Black Lives Matter : le maire de New York fait peintre le slogan engagé devant la Trump Tower

Ophélie Daguin

Jeudi, le slogan « Black Lives Matter » a été peint sur le sol de la 5e Avenue, juste devant la Trump Tower. Un acte engagé à l’initiative du maire de New York.

Depuis la mort de George Floyd, il y a maintenant six semaines, le slogan « Black Lives Matter » résonne à travers le monde, mais surtout outre-Atlantique. Jeudi 9 juillet, ces trois mots qui signifient en français « Les vies noires comptent », ont été peints en lettres géantes sur la prestigieuse 5e Avenue, à New York. Un joli pied-de-nez à Donald Trump - accusé de mépriser ce mouvement - puisque ce slogan a été apposé juste devant la célèbre Trump Tower. La résidence principale de l’ex-mogul jusqu’à son investiture en janvier 2017. Une initiative engagée que l’on doit au maire démocrate, Bill de Blasio, fervent opposant à l’actuel président des États-Unis. À la fin du marquage, l’élu new-yorkais est venu ajouter quelques coups de pinceaux en compagnie d’autres responsables, dont le révérend Al Sharpton, figure de la lutte pour la justice raciale. Un acte fort tandis que les États-Unis luttent, plus que jamais, pour l’égalité des droits.

Voir cette publication sur Instagram

#BlackLivesMatter That's a New York value.

Une publication partagée par City of New York (@nycgov) le 9 Juil. 2020 à 1 :31 PDT

Ce n’est pas la première fois que les mots « Black Lives Matter » sont dessinés en lettres XXL, à même le sol. Début juin, la maire démocrate de Washington, Muriel Bowser, avait fait de même dans une rue située à quelques pas de la Maison Blanche.

Black Live Matter, un symbole de haine pour Donald...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi