Blake Lively enceinte : l’actrice défend son droit à la vie privée et adresse un message fort aux paparazzis

Taylor Hill / Contributeur

C’est un événement que vous n’avez pas pu manquer ces derniers jours : l’actrice américaine Blake Lively est enceinte de son quatrième enfant. En couple depuis plus de dix ans avec le comédien Ryan Reynolds, l’ancienne star de Gossip Girl est déjà maman de trois filles : James, 7 ans, Inez, 5 ans, et Betty, 2 ans. À la surprise générale, cette dernière a dévoilé son baby bump sur le tapis rouge du Forbes Power Women’s Summit qui se déroulait à New York, jeudi 15 septembre. Une apparition qui a fait forte impression et dont les images n’ont pas manqué de faire le tour des réseaux sociaux, en quelques jours seulement.

Si cette annonce a ravi ses fans et la presse, Blake Lively, quant à elle, en subit visiblement les conséquences. Comme elle l’a elle-même expliqué sur son compte Instagram, trois jours plus tard, de nombreux paparazzis sont effectivement postés devant sa propriété, en quête de quelques clichés exclusifs de la jeune femme. L’actrice de 35 ans, habituellement discrète sur les réseaux sociaux, a donc tenu à défendre publiquement son droit à la vie privée. "Voici des photos de moi enceinte dans la vraie vie, donc les onze mecs qui attendent devant chez moi dans l'espoir de voir une licorne vont pouvoir me laisser tranquille. Vous faites peur à moi et mes enfants", a-t-elle écrit en légende d’une série de photos d’elle, prises dans son intimité, entourée de ses proches, notamment de son époux, mais aussi de la chanteuse Taylor Swift.

Blake Lively a finalement conclu son (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Selena Gomez va sortir un documentaire pour lever le voile sur sa santé mentale (et le trailer est déjà là)
Juliette Binoche appelle les actrices à dire "non" aux rôles de femmes-objets
La Petite Sirène : les critiques envers l'actrice Halle Bailey sont révélatrices du racisme de notre société
La justice ouvre une enquête sur les pratiques d'une agence d'influenceurs après la plainte de Booba
“Vu que je suis bi…” : à 75 ans, Susan Sarandon fait son coming-out l’air de rien à la télévision américaine