Publicité

Blanchiment de fraude fiscale : le député LFI Carlos Martens Bilongo visé par une enquête

Le député LFI Carlos Martens Bilongo fait l’objet d’une enquête pour des soupçons de blanchiment de fraude fiscale et abus de biens sociaux, a indiqué le parquet de Pontoise. Selon BFMTV, l’Insoumis de 32 ans est soupçonné d’avoir dissimulé un peu moins de 200 000 euros aux autorités sur une période allant de 2018 à 2022. Il fait l’objet d’une procédure ouverte mi-avril à la suite d’un signalement de Tracfin, la cellule de renseignement financier de Bercy.

À lire aussi Propos jugés racistes contre un élu LFI : Grégoire de Fournas exclu pour 15 jours de l’Assemblée nationale

Le parquet de Pontoise n’a pas souhaité communiquer davantage de détails sur l’enquête, également ouverte du chef de manquement de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Plusieurs opérations suspectes intéressent les enquêteurs. Le député aurait reçu des virements sur ses comptes bancaires et encaissé plusieurs dizaines de milliers d’euros en espèces alors qu’il a déclaré à la HATVP ne toucher aucune rémunération de ses sociétés. Tracfin a également signalé à la justice un compte non déclaré à l’étranger dont le député serait titulaire, selon BFMTV.

« Je n’ai jamais eu de contrôle fiscal ni à titre personnel ni pour mes sociétés »

Carlos Martens Bilongo a répondu à ces accusations dans un communiqué. « Je n’ai jamais eu de contrôle fiscal ni à titre personnel ni pour mes sociétés », écrit-il. « À ma connaissance, l’intégralité des sommes versées sur m...


Lire la suite sur LeJDD