Blemmophobie : comment surmonter la peur du regard des autres ?

Blemmophobie : d’où provient la peur du regard des autres ?

Il n’est pas rare que l’adolescence soit marquée par le manque de confiance et d’estime de soi. Ce passage de l’enfance à l’âge adulte est un moment particulier pour les ados, car il s’accompagne de bouleversements hormonaux, sexuels et corporels. Pour Henda Méar, psychologue, cette perte de confiance en soi pourrait créer un terrain propice au développement de la blemmophobie : "La peur du regard des autres correspond à un jugement négatif que l’on porte sur soi, mais que l’on attribue aux autres. Les phobiques s’imaginent que les individus jugent leur apparence physique."

Vestiaires de sport, piscine, rencontres amicales… Une personne atteinte de blemmophobie évite toutes les situations qui mettent en scène son corps. À cause de ces nombreux comportements d’évitement, les phobiques sont souvent pris pour des personnes réservées ou timides.

Cependant, distinguer la timidité et la phobie du regard des autres n’est pas une mince affaire. Notre spécialiste explique comment faire la différence entre les deux : "Il faut prêter attention au degré de coupure et d’isolement. Plus une personne s’isole, plus le degré de gravité est élevé. Ce n’est pas une situation qu’il faut laisser s’installer."

Blemmophobie : peut-elle survenir à l’âge adulte ?

Avec l’âge, un adulte peut aussi être atteint par le manque de confiance en soi, mais il ne le gère pas de la même façon qu’un adolescent. Chez l’adulte, la blemmophobie peut se déclencher après un traumatisme ou un changement particulier. Il va réussir à la surmonter grâce à des ressources internes différentes.

"Prenons l’exemple d’un cancer du sein avec une ablation de la poitrine. Pour surpasser sa peur du regard des autres, un adulte peut utiliser d’autres leviers qu'un adolescent ne possède pas encore. Bien sûr, l’estime de soi et l’image du corps sont attaquées, mais elles étaient déjà unifiées et constituées" éclaire la psychologue.

Comment surmonter la peur du regard

(...) Cliquez ici pour voir la suite