La mode n’est pas une affaire de taille

celine_cavaillero
Le blog Mode de Yahoo ! Pour Elles

Je pense qu'il est important de rappeler par les temps qui courent, que la mode n'est pas une question de taille. Il n'y a pas, et il ne doit pas y avoir une mode pour les filles rondes, les minces, les grandes, les blondes, les brunes, les rousses, les petites, les blacks, celles aux formes avantageuses,  etc... La mode ne définit pas quelqu'un, c'est nous qui nous en servons à nos fins. Il s'agit d'un outil qui est supposé permettre à tout un chacun de se sentir mieux dans sa peau, et non pas de s'affamer pendant des semaines pour rentrer dans un jean qu'on aura acheté 2 tailles en dessous.

Je constate avec amertume que la presse féminine, les couturiers, et à mon plus grand désespoir les grandes enseignes ont encore et toujours tendance à nous faire croire que la mode ( je parle aussi bien de prêt à porter que de haute couture ) se résume des nanas qui portent du 34 et puis c'est tout.

FAUX, faux et re faux.

En devenant blogueuse, j'ai découvert des filles, plein de filles. Toutes aussi différentes que superbes. Des filles qui se définissent par leur style ( et quel style ! ), et non pas par leur poids, ou leurs complexes, car soyons honnêtes, on en a toutes. J'ai été bluffée par cette volonté qu'ont certaines à se caractériser par leurs différences, à ne pas vouloir faire partie de ce moule terriblement ennuyeux et insipide. Et pour tout vous dire, j'ai une profonde admiration pour toutes ces filles. Accepter d'être différente et s'affirmer grâce à la mode est selon moi le point fort de ce domaine, celui qui fait que tout le monde peut y avoir accès, chacun à son échelle, et puisse se créer son propre style. C'est en ça que la mode est supposée fédérer les gens. C'est POUR ça qu'elle a été créée. Malheureusement, je trouve que l'on dérive dangereusement de ce chemin là.

Je vous invite à lire cet article, témoignage d'une blogueuse qui s'est longtemps battue avec elle même pour rentrer dans une case dont elle ne souhaitait au final ne pas faire partie. Touchant, bouleversant, et terrifiant de vérité.

A méditer.

La nouvelle Ceramica, montre icône de Rado

Dans les années 80, Rado fut le premier horloger de l’histoire à utiliser la céramique. Une folie pour l’époque dont l’histoire continue avec la présentation de nouvelles montres Ceramica dessinées en collaboration avec le designer industriel Konstantin Grcic. Nouvelle interprétation de la célèbre montre Rado Ceramica, icône minimaliste à la forme linéaire qui se renouvelle donc aujourd’hui grâce à la plume du designer industriel Konstantin Grcic. Mondialement connu, il a dessiné en effet des meubles, luminaires, accessoires et articles de maison pour de grandes marques. Bon nombre de ses créations ont été récompensées par de prestigieux prix internationaux. Toujours en céramique haute technologie, les Ceramica de Konstantin Grcic conservent la forme rectangulaire d’origine et présentent un boîtier monobloc aux bords légèrement incurvés et un bracelet intégré. A lire aussi : Le noir, nouveau chic de l'horlogerie Parmi les onze références inédites, deux modèles pour hommes sont lancés en version céramique mate noire. A quartz, éditées toutes les deux en séries limitées à 710 exemplaires, elles se diffèrent au travers du cadran noir. Au choix, deux typographies distinctes… «  Je voulais des cadrans audacieux et clairs. Je me suis inspiré des montres de pilotes que j’apprécie particulièrement pour leur simplicité et leur graphisme soigné ». Retrouvez plus de montres sur le compte Instagram de Hervé Borne Lire la suite sur ParisMatch.com