Encore un collier de nouilles !

valentine_sabouraud
Elle était une fois13 juin 2012

Mais que vais-je recevoir cette année ?
Mes enfants adorent que je leur pose cette question. Ils prennent un air de mystère, puis ils me font savoir qu'ils ne diront rien, même si je les torture à coups de chatouilles ! Parfois, ma fille joue l'étonnée : "De quoi parles-tu maman ? Je ne comprends pas..."
Vous l'avez deviné, c'est un petit jeu entre nous. Je sais bien qu'ils ont réfléchi secrètement pendant des jours au cadeau qu'ils vont me faire. Et moi, j'adore pousser de grands cris à l'ouverture de chaque paquet qui m'est remis à 6h pétante le dimanche matin de la fête des mères. La suite, vous la connaissez : fleur en kleenex (pas du tout attrape-poussière), dessin-avec-des-coeurs, tasse peinte à la main... j'ai toute la collec ! Mais attention hein, au sein de ces trésors, un objet tient une place particulière. Eh oui, c'est le collier de nouilles ! J'en ai cinq exemplaires. En somme, c'est un peu un best-off.
Hier donc, mes deux monstres arrivent à l'aube avec leurs surprises. Ouvre ! Ouvre ! Si vous permettez, je commence par l'oeil droit, je m'occupe des paquets après. A moitié endormie, je déballe les présents et découvre... un collier de nouilles ! Le sixième ! Et là, erreur fatale, je lâche un "Encore un ?!" Misère, que n'avais-je pas dit. Mon fils m'arrache le cadeau des mains et se précipite hors de la chambre. Je l'entends ouvrir la poubelle et claquer une porte. Je me précipite. Trop tard, il s'est enfermé dans sa chambre. "Tu l'as bien cherché, décrète mon homme, maintenant il fait la gueule." Je tambourine. "Ouvre mon coeur ! J'adore les colliers de nouilles, ce n'est pas extraordinairement original mais c'est l'intention qui compte." Merde, je m'enfonce. "Ouvre !" Je commence à craindre une bêtise. "Attention, je force la porte." Finalement... il l'entrebâille et je vois sortir une main. Elle tient un magnifique bouquet de fleurs rares ! "Blague ! glousse mon fils, tu as vraiment cru que j'allais t'offrir un sixième collier de nouilles ?" Euh...

PS : et de votre côté, qu'avez-vous reçu cette année ?

Retrouvez d'autres billets sur Elle était une fois et recevez des histoires toutes les semaines directement dans votre boite mail en cliquant ici.

Envie d'une musique différente ? Découvrez aussi la webradio de Elle était une fois.

An Exceptional Lifestyle in North Stafford, VA

The ONLY new townhomes in Stafford’s most desirable community, where the amenities and location = a terrific lifestyle. From the upper $200s.

Trade U.S. equities online for just $7.95.

Fidelity is lower than TD Ameritrade, Schwab, and E*Trade. Open an account today.

Going independent doesn't mean going it alone

Hear how Schwab’s consultants help you navigate the RIA transition and build the business you want for your clients—and future. Watch the videos.

Ram Trucks take the heat

Your job isn’t for the faint of heart. When you need a stronger truck, you need up to 900 lb-ft of diesel torque.

Reach Your Potential With Capella

Choose from over 50 degree programs and 50 certificate programs built to help you achieve your academic goals. Apply today!

Ma France en stop: étape Toulon Saint-Gilles

Pouce levé, nous avons sillonné les routes de France. Destination « N’importe où ». Troisième étape de cette grande vadrouille culturelle : Saint-Gilles. "Moi, ce que j’en dis, c’est que vous feriez mieux de planquer vos sacs dans le fossé. Parce qu’ici les gens sont sympas mais fainéants. Ils voudront bien vous emmener n’importe où, mais ils auront la flemme de descendre vous ouvrir le coffre. » Florian est sudiste jusqu’aux picots de ses tongs Arena. Il a le Sud dans la peau, sous la peau. Tout à la fois nerveux et décontracté, le type s’est fait tatouer sa dualité : sur le bras gauche, une drôlesse à loilpem, un Belzébuth, des dés à jouer, une fourche, un flingue... Sur le bras droit, la date de naissance de son fils. Du coup, lorsque Florian, en panne de clignotant, dégaine par la vitre son majeur dressé, « c’est toujours du bon côté ». Question de principe. Un bras qui cogne, l’autre qui caresse, deux mains adroites, pas gauches du tout lorsqu’il s’agit de se mettre dans le pétrin. Car Florian est pâtissier à La Seyne-sur-Mer. Et ce qu’il préfère, ce sont les pièces montées. Parce que, bon, les éclairs, ça va deux minutes. « Je vous l’ai pas dit tout à l’heure mais c’est un copain à moi qui tatoue. Et pour pas cher : ça, par exemple, le truc maori, il me l’a fait à 60 euros. «Je n’ai payé que l’encre. » A tout hasard, lecteur, sachez qu’en venant de la part de Florian, et sur présentation de cet article, vous aurez un rabais au Tattoo Club des Sablettes. Partis rosés de Paris, arrivés saignants à Toulon, nous finissons de cuire à la sortie d’Ollioules. Un cagnard de four à convection. Thermostat 7 ou 8, gril combiné, éclairage halogène... Boudiou, c’est qu’on dirait le Sud. Où le temps dure longtemps, plus d’un million d’années, ce qui finit par faire... Lire la suite sur ParisMatch.com

We believe that personalization matters.

See how 87% of participants increased their contribution rates, according to a recent study. (0915-899P)