Une joyeuse Fashion Week

sarah_lemasson
Le blog de Sarah

Elle est belle, cette semaine de la mode. Ou plutôt ce mois de la mode. A New York on a redécouvert un printemps-été plein de possibilités excitantes, à Londres on a été émerveillées devant ces mille et une manières d'être une femme audacieuse, à Milan c'était un véritable spectacle, une célébration de la mode et de la femme et puis ces débuts parisiens présagent une Fashion Week PAP Printemps/ Été 2013 sans faute qui nous donne envie de passer au-dessus de l'hiver en express pour arriver directement au printemps 2013.

Mais il n'y a pas que sur les podiums que la mode est belle. La mode des premiers rangs et même de tous les autres rangs est autant éclectique et étonnante cette saison. Plus que jamais, les filles de la rue font les tendances cette année, s'affirment en solo et rendent le show plus vivant, moins travaillé (quoique), plus souriant, moins coiffé, génial. Du bijou, du minimal, du Gaga, du fluide, du coloré, du monochrome, du détail, du très plat, du super haut, du dégradé, du rayé, du chargé, de l'épuré, du matte, de la paillette, du mini, du maxi, du jean, du transparent, des chapeaux, de l'été, de l'hiver, de l'engagé, de l'imprimé, tout y est, un concentré d'années et d'années de travail et de créations réunis en une seule Fashion Week.

Rien n'arrive par hasard, surtout pas quand il s'agit de mode, un monde scruté, travaillé, étudié dans ses moindres détails par tous ceux qui la font et celles qui courent ces défilés. La vérité sur cette extraordinaire Fashion Week, ce sont les créateurs et leurs inspirations. A croire que cette année, le mot d'ordre secret entre couturiers était : "On veut découvrir une nouvelle femme à chaque coin de rue, on veut une mode qui étonne et détonne du premier au dernier jour de la saison." Un mot d'ordre respecté à la lettre.

Jamais une Fashion Week ne m'avait tant passionnée, jamais la mode ne m'avait tant impressionnée. Une nouvelle dimension dans la mode, faite de possibilités infinies. Le message ? Vous êtes unique, ça tombe bien, nous avons exactement ce qu'il vous faut.

Liberté, égalité, fraternité et bien être

Marco et Isabelle Pacchioni avancent dans le monde sans être très éloignés de ces quatre mots clefs qui imposent indiscutablement une philosophie.  Avec leur Laboratoire Puressentiel, dans lequel l’aromathérapie dont ils sont des experts a trouvé ses lettres de noblesse grâce à des huiles essentielles, ils font de l’essentiel un miracle qui provient de la nature aussi cultivée que choyée.     Liberté, égalité, fraternité et bien être, Puressentiel laisse entendre à chaque pulvérisation des essences de ses gammes ce refrain en 4 temps. Il suffit de voir le sourire heureux et apaisé des utilisateurs fans de leurs solutions ou la liste des leaders d’opinion prescripteurs de leurs recommandations pour comprendre la passion et la sincérité  qui les animent. Marco et Isabelle Pacchioni avec leurs enfants ont créé une grande famille qui ne se limite à aucune frontière. La famille  Puressentiel  est un monde qui sait être à la fois responsable et solidaire. La recherche du bien être pour tous qui est la leur résonne comme un message de paix. Les huiles essentielles ont aussi ce pouvoir de fédérer toutes les cultures et de rapprocher les continents ainsi que leurs habitants. Et même les sportifs de hauts niveaux qui s’engagent sur le terrain des matchs avec des ballons aux formes différentes. Pour illustrer cette image symbolique  d’une harmonie absolue, Puressentiel vient de réunir dans un même espace Jonny Wilkinson, le surdoué du ballon ovale, et Tony  Parker, l’as des as du ballon rond. Inspirés par l’espoir et déterminés  dans la compétition, les deux talents du rugby et du basket ont confirmé leur attachement à ce qui fait du bien à l’Homme en rejoignant les ambassadeurs de Puressentiel.  En pensant aux rôles de ces ambassadeurs, finalement nous le sommes tous un peu aussi si l’on réfléchit à ce... Lire la suite sur ParisMatch.com

La nouvelle Apple Watch est signée Hermès

Nous parlons ici de la version 2.0 de l’Apple Watch mais pas seulement. Elle peut être montée sur un nouveau bracelet signé Hermès. Quoi de neuf sur la nouvelle Apple Watch?  L’intégration d’un GPS, une étanchéité jusqu’à 50 mètres, un écran deux fois plus lumineux, un processeur puissant à double cœur et le système d’exploitation watchOS 3. Dans sa version Hermès, elle propose aussi des cadrans exclusifs inspirés des montres Clipper, Cape Cod et Espace d’Hermès. Aussi, elle est vendue en plus avec un bracelet sport orange Hermès, signé par un clou de selle gravé « Apple Watch Hermès ». Imperméable, léger et souple, confortable et résistant, il convient à toutes les pratiques sportives. Pour les moments de la vie plus chics et dans l’air du temps, le célèbre sellier présente un nouveau bracelet. En plus, une nouvelle manchette double boucle en veau Swift ou veau Epsom dont les lignes ne sont pas si éloignées de celles de l’emblématique sandale dessinée par Pierre Hardy, directeur de création des chaussures et bijoux d’Hermès. A lire aussi : Décorer son Apple Watch grâce aux bracelets Camille Fournet Une nouvelle montre à part entière toujours disponible en deux taille, 38 mm et 42 mm, au prix de 1 749 € lorsqu’elle est montée sur cette fameuse manchette double boucle, dont Pierre-Alexis Dumas, Vice-Président exécutif en charge de la direction artistique d’Hermès se félicite : « Nous sommes unis avec Apple par la même vision, la même quête de l’excellence et de l’authenticité sans aucun compromis, et par la création d’objets aussi beaux que fonctionnels ».  Retrouvez plus de montres sur le compte Instagram de Hervé Borne Lire la suite sur ParisMatch.com