Histoires cauchemardesques de premier rendez-vous – vos témoignages!

Gabrielle Lisa Collard

Nous avons tous au moins une histoire d'horreur concernant un premier rencart avec quelqu'un.  Certaines d'entre elles sont absolument horrifiantes, mais la bonne nouvelle, c'est qu'elles font d'excellentes anecdotes! Inceste involontaire, cuites monumentales, blessures, tout y est! Nous avons demandé à nos lecteurs et amis de partager avec nous les pires premières dates de leur vie, mémorables pour toutes les mauvaises raisons, et voici ce qu'ils nous ont dit!

« Ma pire première date était avec un gars rencontré sur un site de rencontre qui s'est mis à me parler de son amour pour Le Roi Lion et à me montrer des cartes de manga qu'il sortait de son portefeuille. En boni, il avait les cheveux 6 pouces plus longs que sur sa photo, ses cheveux étaient gras et il avait un problème d'élocution. C'était juste trop. »

« Moi, la pire fois a été avec le gérant de tournée de (chansonnier très connu dont nous tairons le nom). Il m'a emmené chez Roger, un bar de sexagénaires dans Rosemont, et après on a pris un taxi dont le chauffeur était très religieux. C'était vraiment malaisant, mon ami lançait des blagues gaies pour faire fâcher le chauffeur qui voulait vraiment nous lapider. Rendu chez lui, dans Hochelaga-Maisonneuve, il a fait jouer du David Getta et une fois dans le lit, il m'a parlé de ses expérience sexuelles. TOUTES ses expériences. Puis, finalement, il n'a jamais pu bander parce qu'il était trop saoûl. »

« J'ai accepté, une seule fois, de sortir avec un ami d'un ami qui m'invitait à prendre un verre depuis longtemps. Une fois réchauffé, il s'est mis à me dire que les gars ayant un petit pénis devaient faire mille fois plus d'efforts la première fois pour impressionner la fille en dépit de leurs dispositions anatomiques un peu décevantes. Assez étrange comme approche. Puis, quand j'ai voulu rentrer chez moi, il refusait de me laisser partir à pied et a insisté pour me raccompagner. Il a donc conduit, après avoir bu, et s'est rendu chez lui au lieu de me déposer chez moi. Rendus là, on a commencé à s'embrasser sur le sofa et il a commencé à me donner la fessée, à me mordre, à me tirer les cheveux. C'était horrible! Il n'avait effectivement pas un très gros membre, mais ça ne m'aurait pas dérangé s'il n'avait pas été aussi maladroit à tous les autres niveaux... Je suis sortie avant que ça n'aille plus loin. Plus tard, j'ai su qu'il disait à nos amis que nous avions fait l'amour toute la nuit... et une fois le matin. »

« Je parlais depuis quelques heures avec cette femme dans un bar. Elle était vraiment très jolie et disons qu'il était devenu très clair que nous partions ensemble. On a flirté longtemps, on a dansé, on a frenché, c'était vraiment une belle soirée. Puis, je ne me souviens pas trop comment, on s'est mis à parler de nos familles et on a réalisé qu'elle était la fille de mon cousin. Je l'avais vue enfant, mais jamais adulte... C'était vraiment gênant! »

« J'étais nouvellement célibataire et me suis rendue compte que je n'avais jamais vraiment eu de date en bonne et due forme. J'ai rencontré un gars gentil qui m'a proposé d'aller au Juliette&Chocolat. Je trouvais ça quétaine, mais bon. Alors j'ai dit oui. Je pensais qu'on allait souper, mais finalement c'était un chocolat chaud et un dessert parce qu'il devait aller travailler dans un bar après. La soirée se passait bien, mais vers 21h il a du partir. J'avais faim, je n'avais pas soupé, mais je suis allée rejoindre des amies avec qui j'ai bu comme un trou. On est ensuite allées dans le bar où il travaillait, il m'a payé plein de verres, puis dans un troisième bar où il est venu nous rejoindre. Ensuite, plus rien. Black out. Le seul souvenir que j'ai, c'est d'avoir pris un taxi avec lui, d'avoir vomi en face de sa maison, de lui avoir demandé de me prêter sa brosse à dents et de m'être réveillée toute nue. Je ne l'ai jamais revu après. Disons que je ne supporte pas très bien l'alcool.»


« La première fois que je suis sortie avec le cousin de mon amie, il m'a emmenée au ciné-parc. On a commencé à s'embrasser au milieu du deuxième film, et je trouvais que ma poitrine piquait vraiment beaucoup mais je n'ai pas trop porté attention et il faisait noir. Quand on est entré dans le restaurant après le film, il a crié « Mais qu'est-ce que c'est ça? » en pointant mon décolleté. J'avais un rash énorme! Rouge vif, plein d'égratignures, enflé et horrible. Puis il a rougi, et je l'ai regardé... Il avait rasé sa poitrine quelques jours avant pour notre rencart et ça avait commencé à repousser. Les poils sortaient à travers son t-shirt comme des aiguilles! Avec le frottement, il m'avait enflammé toute la poitrine et le cou! Inutile de dire qu'on est parti chacun de notre côté sans même commander à manger. Ça a pris des jours avant de guérir et tous mes amis se moquaient de moi. D'ailleurs, ça fait près de dix ans et ils le font encore! »

Ouf! Il y a de quoi faire vœu de chasteté! Allez-y, chers lecteurs, partagez vos propres histoires dans les commentaires ci-dessous!