De quoi les mères ont-elles besoin ?

C’est la question que j’ai posée à plusieurs blogueuses du Québec, du Canada et des États-Unis. Réunies en conférence à Atlanta la fin de semaine dernière, ces femmes, des mères qui réfléchissent tous les jours aux questions liées à la maternité et la famille, se sont prêtées au jeu.

Pour la Fête des Mères, je leur ai demandé, tout simplement, de me dire de quoi les mères ont besoin de nos jours. Que faut-il leur offrir (et je ne parle pas de cadeaux, ici) ?

Voici ce qu’elles m’ont répondu.

« Un bon partenaire qui prendra à sa charge 50% des responsabilités parentales et des tâches domestiques. » - Annie Urban, mère d’un garçon de 9 ans et d’une fille de 7 ans, Ottawa, Ontario

« Elles ont besoin de soutien. Il y a beaucoup de femmes et de mères monoparentales qui ont besoin d’aide et de support. C’est important d’avoir une communauté qui assure nos arrières. » - Vikki Reich, mère d’un garçon de 12 ans et d’une fille de 9 ans, Minneapolis, Minnesota

« De compréhension. Comme société, on doit comprendre que chaque mère est différente. Chacune a sa façon d’interagir avec ses enfants. Et une même mère peut interagir de façon différente avec chacun de ses enfants. On est des humains, on est tous différents. » - Mariève Paradis, mère d’une fille de 3 ans et d’un garçon d’un an, Montréal, Québec

« De soutien et de solidarité. On dit que ça prend un village pour élever un enfant et ce n’est pas faux. » - Lizz Porter, mère d’un garçon de 6 ans, San Francisco, Californie

« D’une communauté. Cela permet de voir ce qu’est la ‘normalité’. Et à relativiser. Avoir de nouveaux amis qui vivent la même chose que nous permet de célébrer, de rire et de pleurer. Et je ne parle pas d’amis virtuels mais d’amis dans la vraie vie. » - Maureen Dennis, mère de trois garçons de 10, 8 et 4 ans, et d’une fillette de 2 ans, Toronto, Ontario

 « Les mères ont besoin de se faire confiance. D’avoir confiance en elles, en ses connaissances, ses moyens et ses valeurs. Ultimement, ça nous permet de se dire ‘j’en fais assez’. » - Odile Archambault, mère d’un garçon de trois ans et d’une fille d’un an, Saint-Lambert, Québec

« Elles ont besoin d’amis qui les fera rire et leur rappellera que demain est un autre jour. » - Emma Waverman, mère de deux garçons de 14 et 11 ans, et d’une fille de 8 ans, Toronto, Ontario

« De se donner elle-même la permission de prendre soin d’elle. Je déteste cette culpabilité que les mères se mettent sur les épaules. Les mères doivent se débarrasser de l’idée que ses enfants ont ‘absolument’ besoin d’elles – et s’en remettre à leurs conjoints. Elles doivent apprendre à se libérer de la pression qu’elles s’imposent. » - Heather Greenwood Davis, mère de deux garçons de 11 et 9 ans, Toronto, Ontario

« D’un partenaire investi et engagé. » - Angella Dykstra, mère de deux garçons de 11 et 9 ans, d’une fille de 7 ans, Summerland, Colombie-Britannique 

« De lâcher prise ! Les mamans se mettent tellement de pression et entretiennent des attentes complètement folles envers elles-mêmes. Elles ont besoin d'apprendre à tourner une couple de coins ronds, de se faire confiance, de rire de leurs erreurs, de choisir leurs batailles, de se foutre un peu des "qu'en dira-t-on" et de se fier à leur instinct. » - Les (Z)imparfaites Nadine Descheneaux, mère de deux enfants de 10 et 7 ans et Nancy Coulombe, mère de trois enfants de 10 ans, Longueuil, Québec

« Elles ont besoin de validation. Elles ont besoin qu’on leur confirme qu’elles sont de bonnes mères. Il faut davantage leur dire ‘hey, tu fais du bon travail’. » - Fadra Nally, mère d’un garçon de 7 ans, Baltimore, Maryland

« Les mères ont besoin d’amies. Et je parle d’alliées, de filles dont la compagnie ou les mots te font du bien. Les bonnes amies te laissent être toi-même. Quand tu pleures avec elles, de peine ou de rire, elles ont toujours un mouchoir dans leur sacoche. » - Marianne Prairie, mère de deux filles de 4 ans et 1 an, Verdun, Québec

« De plus de confiance. Elles doivent connaître leurs propres habiletés dans leur maternité. Apprendre à ne pas douter d’elles-mêmes. Écouter ce que leur cœur et leurs trippes lui disent. » - Nadia Carriere, mère de deux filles de 7 et 5 ans, et d’un garçon de 2 ans, Sudbury, Ontario

« Les mères doivent comprendre qu’elles doivent d’abord prendre soin d’elles-mêmes si elles veulent être en mesure de prendre soin des autres. » - Jeannette Kaplun, mère d’un garçon de 11 ans et d’une fille de 8 ans, Miami, Floride

« Dix minutes de tranquillité tous les matins pour prendre un café ! » - Melissa Culbertson, mère de deux garçons de 7 et 4 ans, Raleigh, Caroline du Nord

« D’un clone d’elle-même ! Mais puisque cela est impossible pour le moment, je dirais un bon réseau d’entraide. » - Stacey Ferguson, mère de trois enfants de 9, 8 et 5 ans, Washington, Columbia

Facebook
Suivez-moi sur Twitter

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles