Quoi donner à la fin de l’année ? Des professeurs et des éducatrices répondent !

Êtes-vous comme moi ? À chaque fin d’année scolaire, vous vous demandez comment remercier le/la professeur ou l’éducateur/trice de votre enfant ? Comment le remercier à sa juste valeur, avec les bons mots, les bons gestes ? Comment témoigner de votre reconnaissance et de votre gratitude ? Avouons-le, les métiers liés à l’éducation ne sont pas de tout repos. Et leurs conditions, pas toujours à la hauteur de leurs compétences, de leur amour et de leur patience.

Je me suis tournée vers les principaux intéressés pour savoir quoi offrir cette année…

Quel est le plus beau cadeau que vous avez jamais reçu ?   

« Une carte géante avec un mot de chaque enfant. Ils l’avaient préparée ensemble à mon insu. » – Andrée-Anne, professeur de 6e année, Contrecoeur
« Une poupée Barbie enseignante. J’adore les Barbies (je n’avais pas d’enfant à l’époque) et les parents s’étaient mis ensemble pour acheter cette poupée… qui venait des États-Unis ! » – Isabelle, enseignante en 2e année, Deux-Montagnes
« Une année, la présidente de la classe a collecté tous les élèves et elle s’est rendue dans une boutique spécialisée dans les trucs de science-fiction, une de mes passions. » – François, professeur de 6e année, Montréal
« Un recueil de textes des enfants agrémentés de dessins maison. Ce présent m'avait touchée parce qu'il témoignait de la sensibilité des enfants et de leur solidarité. » – Sarah, enseignante en secondaire 3, Montréal
« Une carte avec un message de remerciement d’un parent pour tout ce que j'avais apporté à son enfant, autant les valeurs que l’amour et les apprentissages. Ce mot était accompagné d'une carte-cadeau Renaud-Bray où il était écrit ‘pour continuer de fasciner vos élèves avec vos histoires’. » – Mélanie, professeur au préscolaire à Laval
« Un paquet cadeau de café et chocolats fins accompagnée d'une carte avec de beaux mots de remerciements. » – Martine, éducatrice en garderie, Trois-Rivières
« Un certificat-cadeau pour recevoir un massage d’une heure avec une note disant : ‘Merci d'avoir redonné à mon fils le goût d'aller à l'école!’ » – Annie, professeur de 3e année, Brossard
« En 15 ans d’enseignement, le plus beau cadeau fut une carte de Noël d'une famille peu fortunée. Le message était beau et sincère. J'étais tellement émue par ces paroles que je l’ai fait encadrer. Aucun cadeau matériel ne peut battre ça à mes yeux. » – Christine, éducatrice en garderie, Montréal

Et le pire cadeau jamais reçu ?

« J’hésite entre les tasses, le chocolat et les bulles pour le bain… » – Isabelle, enseignante en 2e année, Deux-Montagnes
« Ma conjointe est aussi professeur et elle a déjà reçu un déshabillé sexy en satin… » – François, professeur de 6e année, Montréal
« J’ai souvent reçu des bijoux, des vêtements (chandails, lingerie), des produits de beauté, des bibelots, de la vaisselle. » – Geneviève, éducatrice spécialisée, Repentigny
« Des bijoux en plastiques avec des faux diamants provenant du Dollorama. Et même si nous trouvons ça mignon, les collations faites maisons par les enfants se retrouvent souvent aux poubelles (à cause des microbes). » – Mélanie, professeur au préscolaire à Laval
«Des babioles que je n'utilise pas, des bibelots ou des vieilles boucles d’oreilles par exemples. À Noël, l’an passé, j’ai reçu six boîtes de chocolats ! » – Cathy, professeur de 6e année, Montréal
« Un savon douteux… Je pense qu’il avait déjà été utilisé. » – Claude, enseignante en 2e année, Québec
« Une décoration pour la maison. Bien qu'elle soit très jolie, peu importe la décoration choisie, il est rare qu’elle s’agence avec les couleurs et le style de ma maison. » – Catherine, professeur de 3e année, Gatineau

Quel présent vous ferait plaisir ?

« J'aime tout ce qui me laisse voir que le parent a porté une attention particulière à mes goûts. Peu importe le prix. Le plus beau cadeau, c’est que je sente que le parent m’apprécie et me considère. » – Christine, éducatrice en garderie, Montréal
« J'aime beaucoup les cartes-cadeaux parce qu’elles nous permettent de choisir des choses que l’on aime, que ce soit à la SAQ, chez Renaud-Bray, chez Jean Coutu ou au cinéma. » – Annie, professeur de 3e année, Brossard
« Je suis une épicurienne alors j’aime bien recevoir des bouteilles de vin. » – Catherine, professeur de 3e année, Gatineau
« Une carte pour une activité estivale pour une personne. C'est toujours apprécié (et c’est moins cher que l’on pourrait croire). » – Claude, enseignante en 2e année, Québec
« Le plus fou ? Une entente entre tous les parents pour me payer un vendredi de congé ! » – Martine, éducatrice en garderie, Trois-Rivières
« J’aime recevoir des mots de mes élèves. Ou alors, un cadeau personnalisé. J’aime le café alors j’aime recevoir un bol pour me faire un latte par exemple. » – Cathy, professeur de 6e année, Montréal
« Un mot de remerciement à l’agenda tout simplement... » – Mélanie, professeur au préscolaire à Laval
« Une bouteille de vin ou une carte-cadeau Tim Hortons. » – Geneviève, éducatrice spécialisée, Repentigny
« Un mot gentil de l'élève ou des parents témoignant de leur reconnaissance. C’est tout simple. » – Sarah, enseignante en secondaire 3, Montréal
« Des livres de littérature jeunesse (albums, romans, documentaires) que je peux lire et relire. Et je peux en faire profiter mes élèves aussi ! » – Isabelle, enseignante en 2e année, Deux-Montagnes
« J’ai déjà reçu un hibiscus, j’avais trouvé l’idée originale. Une bouteille de vin ou une carte-cadeau (librairie, SAQ, Tim Hortons). » – Andrée-Anne, professeur de 6e année, Contrecoeur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles