Ce blond populaire dans les années 2000 signe son grand retour

Aperçu sur de nombreuses célébrités, le blond platine fait bel et bien son retour. On a listé pour vous les raisons d’y succomber les yeux fermés.Christina Aguilera, Madonna, Britney Spears ou encore Gwen Stefani… Ces icônes des années 2000 ont déjà toutes craqué pour le blond platine. Cette coloration audacieuse, difficile à porter, a longtemps été celle de toutes les divas de la pop industrie. Vingt ans plus tard, après avoir passé quelques années dans l’ombre, la tendance revient en force. En tête de liste ? Gigi Hadid. Il y a quelques mois, le mannequin a délaissé son roux flamboyant pour un blond presque blanc. Reine du Met Gala, Kim Kardashian a frôlé le tapis rouge avec la robe culte de Marilyn Monroe, mais également sa couleur de cheveux signature. Depuis, la jeune femme a définitivement abandonné le brun. Même constat pour l’actrice Millie Bobby Brown ou encore Miley Cyrus.3 raisons d’y succomber les yeux fermésParce que j’ai les cheveux châtains… Difficile à porter le blond platine est sans doute l’une des colorations les plus risquées. Pour éviter d’agresser vos cheveux avec une décoloration trop forte, cette coloration est plutôt destinée à des cheveux clairs (maximum châtains). Les brunes pourront se tourner vers un balayage, une technique plus douce.Parce que mes cheveux sont trop ternes… Vous manquez d’éclat et de luminosité ? Le blond platine saura réveiller votre chevelure. En revanche, il est impératif de bien entretenir cette couleur. Shampoing violet pour lutter contre les reflets jaunes, masques et soins réguliers et surtout, on limite l’exposition aux appareils chauffants.Parce que j’ai le teint clair… Si Kim Kardashian est l’exception qui confirme la règle, le blond platine convient particulièrement aux teints clairs.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles