Le blues post-série : pourquoi terminer notre série préférée nous rend si triste ?

©iStock

Vous ressentez un vide immense après avoir terminé la dernière saison de « Stranger Things » ? Cette tristesse a un nom, le blues post-série.

Une série vous manque et tout est dépeuplé. Après avoir fini le dernier épisode de « Game of Thrones » ou de « Breaking Bad », on se retrouve un peu bête. Les bras ballants, sans repères, on ne sait pas ce qu’on regardera le soir maintenant que notre programme favori a tiré sa révérence. Ce sentiment de dépossession a un nom, la dépression ou le blues post-série.

Lire aussi >> Pourquoi regardons-nous en boucle des séries qu'on connaît déjà par cœur ?

Une perte sentimentale

Pourquoi ressentons-nous un vide dès que se termine une bonne série ? Le phénomène a été analysé par le journaliste américain Ian Lecklitner, qui explique avoir grandi avec les personnages de sa série favorite, « Naruto ». Chaque jour, sa routine consistait à retrouver ces personnages fictifs qui faisaient presque partie de sa famille. Lorsqu’il a éteint sa télé et s’est retrouvé sans programme à binge-watcher, il a eu l’impression étrange de perdre ses repères.

La fin d’une série est sans équivoque : on ne saura jamais ce qui aurait pu se passer plus tard, on ne reverra jamais ces héros que l’on aime tant et auxquels on s’est identifié.e. C’est un sentiment de frustration que l’on retrouve aussi en refermant un bouquin qui nous aurait transporté. « Au fil du temps, nous développons une relation intime avec ces personnages en suivant leurs exploits et leurs gimmicks, mais aussi en suivant leur processus de pensée et leur développement...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

VIDÉO - Gérard Depardieu : la mère de son fils Jean au casting d'une série très populaire !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles