Le Blues de Ma Rainey sur Netflix : faut-il voir le dernier film avec Chadwick Boseman ?

Ophélie Daguin
·1 min de lecture

Dans « Le Blues de Ma Rainey », Viola Davis donne la réplique à l’acteur récemment décédé, Chadwick Boseman. Un long-métrage détonant, émouvant et captivant. À découvrir dès ce vendredi 18 décembre, sur Netflix.

Saisissant. Après avoir capté notre attention, en octobre dernier, en dévoilant la bande-annonce du « Blues de Ma Rainey », Netflix vient d’introniser le film au sein de son catalogue. Disponible depuis ce vendredi 18 décembre, le long-métrage réalisé par George C. Wolfe, est une véritable pépite cinématographique, adaptée de la pièce de théâtre d’August Wilson – double lauréat du prix Pulitzer. L’occasion également de voir à l’écran la dernière prestation de l’acteur Chadwick Boseman (« Black Panther »), disparu en août 2020, des suites d’un cancer du côlon.

« Le Blues de Ma Rainey » nous plonge dans le Chicago des années 1920, et plus particulièrement dans l’antre d’un studio d’enregistrement qu’on ne quittera pas avant le générique de fin. Le spectateur se retrouve alors aux premières loges pour assister à l’affrontement des plus volcaniques entre la « Mère du Blues » et le trompettiste Levee. Deux tempéraments de feux à la vision du jazz bien différente, respectivement interprétés par l’actrice oscarisée Viola Davis et le regretté Chadwick Boseman.

MRBB_Unit_09303_R2
MRBB_Unit_09303_R2

Viola Davis © David Lee / Netflix

Viola Davis, spectaculaire dans le rôle-titre

Dans le long-métrage, Viola Davis incarne avec brio la légendaire Ma Rainey. Outrageusement maquillée, royalement égocentrée et savoureusement détestable, la chanteuse vedette n’est clairement pas de celles qui se laissent marcher dessus. Elle mène alors son...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi