Body positive : 28 % des Françaises ne s'épilent pas le maillot

·1 min de lecture

Non, il n'y a pas que des mauvaises nouvelles en ce moment ! La preuve avec Januhairy, le challenge féministe et body positive qui a envahi le web au mois de janvier 2021. Le principe ? Ne pas se raser et oser assumer ses poils pendant (au moins) un mois. Et, si possible, poster des photos à la gloire de sa pilosité sur les réseaux sociaux...

Car le diktat de l'épilation semble bel et bien en perte de vitesse. D'après une enquête de l'Ifop pour la plateforme Charles.co (réalisée auprès de 2000 personnes entre décembre 2020 et janvier 2021), 28 % des Françaises assument de ne pas s'épiler le maillot : en 2013, elles n'étaient "que" 15 % à l'affirmer. Côté aisselles, 81 % des Françaises font le choix de l'épilation (un recul de 10 points en 8 ans) et 80 % se rasent toujours les jambes - cette fois, le recul est de 12 points en l'espace de 8 ans. Bientôt la fin du rasoir, de la cire et des épilateurs ? On l'espère.

Le confinement, une bonne raison de cesser de s'épiler

Cette tendance body positive a probablement été encouragée par le confinement du printemps 2020 : ainsi, 18 % des femmes interrogées déclarent s'épiler / se raser les poils des aisselles, du maillot ou des jambes "moins souvent qu’avant le premier confinement". Un taux qui grimpe à 34 % chez les moins de 25 ans et 31 % chez les femmes en télétravail.

Évidemment, il reste des progrès à faire... Car si Januhairy est un challenge aussi bon pour l'estime de soi que pour le porte-monnaie (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Cosmétiques : 4 raisons de choisir un soin labellisé bio
Crèmes solaires, dentifrices : attention aux cosmétiques "maison" !
Du chanvre dans mes produits de beauté !
Anti-âge : les solutions pour un regard plus jeune
6 façons d'intégrer l'eau thermale dans notre routine beauté