BODY POSITIVE, RESPONSABLE ET STYLÉE : VOICI POURQUOI ON ADORE LA LINGERIE SANS COMPLEXE

·1 min de lecture

Plébiscitée par les poitrines généreuses, Sans Complexe, la marque française de lingerie, réaffirme ses convictions autour d’une campagne intimiste pour une ligne ultra-désirable.

À l’ère du mouvement body positive dans la mode, les marques veulent en finir avec les diktats. Certaines mènent ce combat depuis bien longtemps. C’est le cas de Sans Complexe, une maison de lingerie née à Strasbourg il y a 20 ans. Deux décennies que la marque tente de détricoter les injonctions qui pèsent sur les femmes. Résultat ? Elle est aujourd’hui un des leaders sur la lingerie grands bonnets ! Troisième marque de lingerie la plus vendue en France avec près de deux millions d’acheteuses/eurs chaque année, voilà de quoi faire la nique à la tyrannie du bikini body et au culte du corps sans aspérités.

Pas de complexes, mais des convictions

Pour mettre en avant ses collections, la marque a tout simplement décidé de parler à tout le monde. Comment ? À travers une campagne digitale qui s’invite dans notre intimité : le shooting, réalisé avec des modèles à la maison pour cause de confinement, a créé une proximité avec les consommatrices. De quoi attirer l’œil des 71 % des femmes ne se trouvant pas assez représentées dans les médias et les publicités*. Sous le hashtag #JeSuisSansComplexe, les influenceuses et ambassadrices de la marque ont arboré des modèles ultra-désirables aux bonnets profonds, aux coupes stylées et sexy.

Header-article-600x600
Header-article-600x600

Perfect Shape sans armatures jusqu'au bonnet F, 41,50€ et Océane en dentelle recyclée du bonnet C au F, 36€.

On craque pour quoi ?

Les collections, pensées en France, réussissent le mariage...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles