Boire du café préserverait des maladies du foie

·1 min de lecture

Boire du café permettrait de prévenir certaines maladies chroniques. Plusieurs études se sont déjà penchées sur la question. Récemment, une équipe de chercheurs britannique a fait le lien entre consommation de café et réduction des risques de maladies (et de décès) liées au foie, rapporte la revue BMC Public Health.

Ce sont 494 585 britanniques dont les dossiers médicaux ont été étudiés pour en arriver à cette conclusion. Parmi eux, 384 818 buvaient du café (environ 2 tasses par jour), contre 109 767 qui n'en consommaient pas. Plusieurs maladies ont attiré l'attention des chercheurs, telles que des maladies chroniques du foie, la stéatose hépatique ou encore le carcinome hépatocellulaire.

3 à 4 tasses de café par jour

Sur une durée moyenne de 10 ans et 7 mois, les médecins ont enregistré 3 600 nouvelles maladies chroniques du foie, 184 cancers et 301 morts. Ils ont comparé entre les deux groupes la prévalence de ces troubles de santé hépatiques et se sont aperçus que les buveurs de café avaient 20% de risques en moins d'avoir une maladie chronique du foie, alors même qu'ils avaient davantage tendance à fumer et à être en surpoids, comparé au groupe non fumeur. Leur risque de mourir d'une maladie du foie baissait en moyenne de 49% pour les amateurs de café.

Pour avoir un effet "optimal" de la boisson sur la santé du foie, les médecins ont estimé que la bonne quantité se trouvait autour de 3 à 4 tasses par jour.

Lire aussi :

  • Cancer de

Lire la suite sur Topsante.com

6 façons de profiter des bienfaits de l'hibiscus
Les chefs vous mettent à table (ep.9) : Fruits de mer et cholestérol
Combien de morceaux de sucres se cachent dans vos aliments préférés ?
9 bonnes raisons de manger des fraises
Ces 12 astuces vont vous aider à manger plus de légumes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles