Boire du café régulièrement permettrait de vivre plus longtemps, selon une étude

Chaque jour dans le monde, 2,6 milliards de tasses de café sont bues. En effet, les amateurs de cette boisson noire sont nombreux. D’ailleurs, une récente étude vient de mettre en avant ses vertus sur la durée de vie. Alors le café, une nouvelle fontaine de jouvence ? Décryptage.

Le café fait partie des boissons les plus consommées dans le monde. S’il fait de nombreux adeptes, beaucoup discutent ses bienfaits. En effet, jugé un trop excitant, il serait parfois à l’origine de maux de tête ou même d’insomnies. Pourtant, ce breuvage ne possède pas que des inconvénients bien au contraire. En plus d’apporter un boost d’énergie, une récente étude vient de révéler qu’une consommation régulière de café pourrait réduire le risque de décès prématuré.

À lire aussi >> « Pas du matin » ou accro au café… La caféine rend-elle vraiment dépendant ?

C’est une étude chinoise qui a dévoilé récemment les bienfaits insoupçonnés du café sur l’espérance de vie. Pour cela, les chercheurs se sont servis de la banque de données BioBank britannique qui dispose des informations de plus de 500 000 personnes depuis 2006. Pour analyser tous les renseignements récoltés, les scientifiques ont pris en compte plusieurs facteurs comme l’âge, l’activité physique ou encore l’origine ethnique. Leur but en réalisant ces travaux est de comprendre l’impact réel du café sur l’organisme.

Le café réduirait de 30 % les risques de décès

Conclusion ? Le café serait bon pour la santé notamment sur l’espérance de vie. En effet, d’après l’étude, les consommateurs de café auraient 30 % de moins de risques de mourir dans les sept prochaines années. Pour cela, il est nécessaire de consommer régulièrement du...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles