Boire une cuillère de vinaigre avant de manger des bonbons : la technique improbable de cette scientifique

On dit de vous que vous avez le bec sucré ? Impossible de finir un repas sans prendre un dessert ? Cette scientifique a révélé une technique pour limiter la vitesse d'absorption du sucre par notre organisme. Autrement dit, pour mieux gérer les effets du sucre dans notre corps et sur notre santé. Comme ça, on peut se faire plaisir avec des pâtisseries sans fringales 2 heures plus tard ! On vous dévoile tout de suite l'astuce en question.

Si vous êtes un lecteur régulier de nos articles, vous devez certainement déjà savoir pourquoi il est important d'ajouter des légumes dans une assiette de pâtes ou de riz. Pour la faire courte, les légumes contiennent des fibres qui réduisent la vitesse d'absorption des glucides qui composent les féculents. Et alors ? Vous éviterez le coup de barre d'ici 2 à 3 heures et les fringales qui l'accompagnent. C'est généralement ce qu'il se passe quand on mange des sucres "rapides", comme un soda, des bonbons ou une pâtisserie. Plus le sucre va rapidement dans le sang, plus il donne un coup de fouet efficace sur le moment. Mais c'est un carburant qui s'épuise rapidement et on se sent raplapla dès qu'on n'en a plus. A plus long terme, des pics de glycémie fréquents peuvent favoriser le développement de certaines maladies. "La plupart d'entre nous avons trop de glucose dans le corps. Ca nous crée des problèmes, par exemple des fringales, des coups de mou, des problèmes de fertilité, de la prise de poids, du sommeil qui n'est pas très reposant......

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Que boire ou que manger pour atténuer les plats piquants ?
5 choses à manger ou à boire quand on se sent malade
5 TRUCS à ne SURTOUT pas manger avant de faire la FETE

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles