Boissons énergisantes : ces cas d'infarctus qui inquiètent les médecins

·1 min de lecture

On les boit parce qu'elles aident à maintenir éveillé lors d'une fête, parce qu'elles donnent de la force pour faire du sport, parce qu'elles redonnent un coup de fouet sur une longue journée de travail... Mais la consommation de boissons énergisantes n'a rien d'anodin, preuve en est : plusieurs cas d'infarctus directement liés à ces sodas ont été répertoriés, souligne le BMJ Case Reports.

Récemment, Slate rapportait le cas d'un patron de bar britannique qui s'était effondré à l'âge de 49 ans après avoir consommé des Red Bulls et Monster chaque jour pendant un an. Les médecins auraient immédiatement pointé du doigt sa consommation de sodas. Dans l'étude du BMJ Case Reports, un accident cardiaque similaire est arrivé à un homme beaucoup plus jeune, après avoir bu quatre boissons de ce type par jour sur une période de deux ans, il aurait fait un malaise cardiaque à seulement 21 ans.

Une inquiétude qui grandit face aux boissons énergisantes et leurs dangers

D'autres symptômes sont soulignés par les médecins chez ce jeune patient : perte de poids, de l'orthopnée soit des difficultés à respirer correctement en position allongée, ou encore un essoufflement à l'effort. D'autre part, le patient souffrait de gros problèmes rénaux.

L'étude souligne que les antécédents de ce jeune patient ne laissaient rien présager et que tous les examens menés : IRM, ECG, prises de sang, échographies... démontrent un lien direct avec les boissons énergisantes (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Carte des pollens juin 2021 : les pollens de graminées commencent à diminuer
Dengue : des chercheurs découvrent comment identifier les formes graves
Qu'est-ce qui fait vieillir les artères ?
Covid-19 : il attaque aussi les neurones
DIRECT Covid-19 en France ce 25 juin : chiffres, annonces

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles