Boissons fermentées : des elixirs miracles

Nouvelles stars des réseaux sociaux, ces breuvages millénaires qui renforcent le système immunitaire sont devenus le Graal des adeptes du healthy. Tendance à suivre.

Surprise au rayon sodas : les bouteilles aux couleurs fluo font de la place à des boissons aux noms sibyllins, comme le kéfir et le... dont la consommation s’envole, selon le cabinet Innova Market Insights : le nombre de lancements mondiaux de kéfir aurait triplé entre 2011 et 2016, tandis que la catégorie des yaourts à boire et des boissons fermentées aurait augmenté de 60 %. Le point commun de ces boissons santé ? Consommées depuis l’Antiquité de l’Asie à l’Europe de l’Est, elles améliorent le confort digestif en renforçant l’équilibre de la flore intestinale.

Lire aussi:Belle en son for intérieur 1/4 - Le boom de la nutricosmétique

Et sont faciles à fabriquer chez soi. Il suffit de faire fermenter des « mères » (grains ou disques gélatineux obtenus après culture de bactéries et de levures dans un milieu sucré) dans du thé ou du lait pour libérer de bonnes bactéries qui prolifèrent en se nourrissant du sucre, ajouté ou en provenance des fruits, qu’elles transforment en gaz carbonique et en alcool (entre 0,5 et 1 %). A la clé, un cocktail pétillant, très peu sucré et blindé de probiotiques qui vont coloniser notre estomac et nos intestins et booster notre système immunitaire : « Les boissons fermentées agissent en prévention de maladies comme les allergies ou l’eczéma », explique Linda Louis, auteure de « Boissons fermentées ».

Lire aussi: Belle en son for intérieur 2/4 - Fond de teint, le nouvel atout soin

A raison d’un verre par jour, ces bactéries aident le corps à fonctionner de façon optimale. « Entre les cures d’antibiotiques et les viandes ou le lait qui en comportent à notre insu, on a vite fait d’être en déséquilibre, renchérit Marielle Alix, naturopathe et coach bien-être. Les bonnes bactéries sont(...)


Lire la suite sur Paris Match