Une bonne hygiène dentaire pourrait prévenir la démence

Contrairement aux idées reçues, la démence n’est pas une conséquence inéluctable du vieillissement. De nombreuses études ont prouvé que certains facteurs, comme l’hygiène de vie, permettraient de diminuer le risque de développer la maladie. Ce jeudi 8 septembre, une nouvelle étude parue dans le Journal of the American Geriatrics Society indique que la santé parodontale pourrait jouer un rôle dans le déclin des fonctions cognitives. (source 1)

Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs finlandais ont analysé les données de 47 études portant sur le déclin cognitif et la démence. Ils se sont servis de mots-clés pour découvrir le lien entre ces deux phénomènes et la santé des dents.

La perte de dents liée à un risque accru de démence

Les scientifiques ont constaté qu’une mauvaise santé parodontale était associée à une augmentation de 23 % du risque de déclin cognitif et de 21 % du risque de démence.

Par ailleurs, la perte de dents à elle seule était liée à une augmentation de 23 % du risque de déclin cognitif et de 13 % du risque de démence.

L’étude souligne le potentiel préventif d’une bonne hygiène dentaire :

« Il faut accorder une attention particulière aux examens de santé...

Lire la suite