Comment booster ses défenses naturelles avec l’apithérapie et la phytothérapie ?

Agnès Pelinq
·1 min de lecture

Ces trésors de l’apithérapie et de la phytothérapie nous aident à traverser l’hiver en pleine forme!

La gelée royale préventive

De récentes études en laboratoire ont mis en évidence l’activité immunomodulatrice de cette substance produite par les abeilles nourricières. « Des protéines spécifiques comme les apalbumines stimulent l’activité des macrophages, des cellules du système immunitaire en première ligne de défense, explique Nicolas Cardinault, chercheur en nutrition et auteur de Soignez-vous avec les produits de la ruche (Thierry Souccar). Par ailleurs, la gelée royale aide aussi notre système immunitaire de manière indirecte, grâce à son potentiel antibactérien, dû à la synergie d’actions d’un lipide spécifique, le 10-HDA, d’une protéine, la royalisine, et de polyphénols ».

Bien l’utiliser Fraîche : de 500 mg à 1 g par jour en cure de trois semaines. En ampoules : 10 ml par jour.

Le ginseng réparateur

Racine de longévité pour les Chinois, cette plante aide l’organisme à s’adapter au stress, qu’il soit physique, psychique ou infectieux… « Le ginseng est riche en vitamines B, en oligoéléments, en polysaccharides et surtout en ginsénosides, qui régulent à la hausse la réponse immunitaire », souligne le Dr Franck Gigon, phytothérapeute et auteur des Secrets des 50 plantes efficaces pour me soigner (L’Opportun). Il peut réduire sensiblement le risque de contracter une infection virale.

Bien l’utiliser En gélules : de 0,5 g à 2 g par jour pour le ginseng rouge, de 1 g à 3 g par jour...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi