Bore-out : définition, diagnostic, symptômes, que faire, différences avec le brown-out

Comment savoir si l’on fait un bore-out ?

Le bore-out est un syndrome d’épuisement professionnel lié à un ennui au travail et à une sous-charge de travail, ou un sous-investissement. Le travailleur concerné n’a plus de perspectives professionnelles, s’ennuie profondément au travail, perd confiance en lui puisque ses compétences ne sont pas utilisées, et cela le mène à un épuisement et à la dépression.

Ce terme a émergé dans les années 2000, d’après les travaux de deux conseillers en organisation suisses allemands, Peter Werder et Philippe Rothlin. De plus en plus de cas de bore-out sont constatés au sein des entreprises, par les ressources humaines ou la médecine du travail.

Le burn-out est un syndrome d’épuisement professionnel qui fait suite à une trop lourde charge de travail, et un excès de pression.

Au contraire, le bore-out concerne une sous-charge de travail et de responsabilités. Mais les deux peuvent mener à l’épuisement et à la dépression.

Le burn-out est le premier syndrome d’épuisement professionnel à avoir été conceptualisé, en 1975 par le psychiatre américain Herbert J. Freudenberger. Cela se traduit par de l’anxiété, une irritabilité, une tristesse, ou encore des troubles de l’attention.

Le brown-out survient lorsqu’un travailleur ne trouve plus de sens à son travail, et qu’il s’en désengage. Ce syndrome est plus difficile à détecter, car le travailleur en brown-out continue à travailler normalement.

À l’origine de ce mal, souvent la réalisation que l’on fait un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles