"Borsalino", "L'As des as"... Quels sont les plus grands rôles de Belmondo au cinéma ?

·1 min de lecture

De Pierrot le fou à L'As des as, l'acteur au charisme exceptionnel a eu l'itinéraire d'un enfant gâté du cinéma, champion du box-office, avec quelque 80 films et 50 ans de carrière. A l'écran, il est tour à tour star de la Nouvelle Vague et flic ou truand dans des films grand public. Jean-Luc Godard, Alain Resnais, Louis Malle, François Truffaut… En 50 ans de carrière, Jean-Paul Belmondo a tourné pour les plus grands réalisateurs. Voici six de ses rôles les plus marquants.

"À bout de souffle" (1960) 

Au côté de Jean Seberg, jeune étudiante américaine à Paris, Jean-Paul Belmondo, en truand amoureux, irradie ce premier long-métrage de Jean-Luc Godard devenu le manifeste de la Nouvelle Vague et un film culte. Ce rôle le propulse parmi les acteurs français en vue.

Des décennies plus tard, le film n'a pas pris une ride et parle encore à toutes les générations par sa modernité. On se souvient de la réplique de Belmondo, face caméra : "Si vous n'aimez pas la mer, si vous n'aimez pas la montagne, si vous n'aimez pas la ville, allez vous faire foutre". L'acteur tournera un autre film de Godard resté à la postérité, Pierrot le fou.

"L'Homme de Rio" (1964) 

Deux ans après le succès de Cartouche, un film de cape et d'épée avec Claudia Cardinale, il tourne à nouveau avec Philippe de Broca. Destination cette fois le Brésil pour un film tourbillonnant, à 200 à l'heure, avec l'étincelante Françoise Dorléac. On suit avec gourmandise les aventures rocambolesques du soldat de deuxième classe en p...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles