Bosser à hauteur de son salaire et pas plus : et si on adoptait le "Act Your Wage" ?

Vous souvenez-vous de la tendance du "quiet quitting" ? Cette "démission silencieuse" très commentée sur les réseaux sociaux consiste simplement à ne faire que le strict minimum au taf. Comme une réaction individuelle aux publications Linkedin "inspirantes", à l'esprit "start-up nation" et au surmenage à tout prix. Répondre à ses mails en dehors de ses horaires de boulot, déborder sur son planning, mélanger vie privée et vie pro ? Pour les adeptes du "quiet quitting", c'est un grand non.

Aujourd'hui, cette trend en a inspiré une autre : le mouvement du "Act Your Wage". Littéralement, agir selon son salaire. L'idée, abondamment illustrée sur la plateforme TikTok (tapez le mot-clé #actyourwage pour vous en convaincre), est d'inciter les salariés à bosser à hauteur de leur rémunération, pas plus, pas moins. De quoi faire hurler ceux qui ne jurent que par la polyvalence, la "valeur travail" et le sacrifice au taf.

Révolutionnaire ?

Une nouvelle vision du travail

Pas vraiment. Mais pas moins inspirant. Initiée il y a deux ans déjà par la TikTokeuse @stephhannes, Américaine de 27 ans, cette trend est revenue en trombe à l'heure de la "grande démission" états-unienne, cette période initiée au printemps 2021 et qui se caractérise par une recrudescence remarquée de démissions, accumulées suite au traumatisme du Covid et aux confinements qui ont ponctué cette période de crise sanitaire. En tout, 47 millions d'Américains auraient ainsi quitté leur...

Lire la suite


À lire aussi

Le salaire des cadres augmente... mais pas pour les femmes
Mon employeur peut-il me forcer à venir bosser en plein confinement ?
Comment expliquer à mes boss que j'ai moyennement envie de retourner au boulot ?