Bouillotte à eau, électrique ou en gel : quelles différences ?

Jessica Agache-Gorse

La bouillotte réchauffe, soulage, détend... Chouchou de nos grands-mères, le modèle traditionnel a fait des petits. Découvrez lequel vous convient le mieux.

À eau

En caoutchouc ou en plastique, ce modèle tant prisé par nos aïeules offre une chaleur qui dure – jusqu’à huit heures pour une bouillotte de
2 litres. Tout simplement imbattable !

On l’adopte si... l’on est frileux et que l’on veut réchauffer son lit. Ou pour soulager des maux de ventre comme ceux provoqués par les colites, les cystites et les règles. En outre, certaines femmes souffrant d’endométriose estiment aussi que la bouillotte est une alliée. A juste titre, car la chaleur qu’elle dégage joue un rôle antalgique indéniable.
On prend ses précautions L’eau de la bouillotte ne doit jamais être bouillante ! Utilisez l’eau chaude du robinet, à une température de 50 à
60 °C, ou alors de l’eau frémissante (sans dépasser 80 °C). Par ailleurs, vérifiez que la bouillotte, que vous glisserez dans une housse, est en bon état et bien fermée avant de la remplir aux deux tiers seulement, afin de
la rendre plus souple.
Où la trouver ? En pharmacies ou dans les supermarchés. Pour trouver un modèle sympa, allez dans une boutique Hema ou surfez sur elephant-maison.com. A partir de 10 €



Électrique

Cette bouillotte est préremplie avec une solution aqueuse, ou dotée d’un système de chauffage 100 % électrique. Il suffit de la brancher une quinzaine de minutes pour la charger et la faire fonctionner pendant plusieurs heures. Selon les produi...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi