Bourse : CAC 40, Stellantis, Renault, Sanofi, Thales… au programme de Momentum cette semaine

Le CAC 40 continue à se reprendre. A l’instar de la Bourse des Etats-Unis, le marché actions français est porté par l’espoir d’une issue aux longues négociations sur le plafond de la dette aux Etats-Unis, alors que Joe Biden et le président républicain de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, ont tenu des propos encourageants. Le scénario d’un défaut sur la dette publique semble peu probable. Janet Yellen, la Secrétaire au Trésor, n’a pas manqué de sonner l’alerte l’alarme sur le cataclysme que pourrait provoquer une absence de relèvement du plafond de la dette. Pour autant, Républicains et Démocrates, “conscients de l’impact très négatif sur la croissance de ne pas procéder à l’augmentation du plafond, ne prendront pas ce risque”, juge La Banque Postale Asset Management.

Sur le front de l’économie, les statistiques sont devenues “bien moins encourageantes” que celles tombées sur les premiers mois de 2023, avertit toutefois le gérant d’actifs de la Banque Postale. Alors que cet hiver, les données économiques étaient ressorties bien meilleures que prévu, c’est l’inverse, en ce mois de mai. Attention, ça ne signifie pas que la conjoncture se dégrade à vitesse grand V, mais plutôt que les économistes et analystes devraient ajuster à la baisse leurs anticipations sur la trajectoire de la croissance et des profits des sociétés cotées. Même en l’absence de choc majeur, l’économie devrait rester “faible” cet été et cet automne en Europe et aux Etats-Unis, estime La Banque Postale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk : découvrez les secrets intrigants de l'homme le plus puissant de la planète
Interdiction de TikTok aux États-Unis : des utilisateurs portent plainte
Chute du pétrole après la rupture des négociations autour de la dette américaine
Sécheresse : les eaux minérales ont-elles encore de l’avenir ?
Bonne affaire : la SNCF met en vente 10.000 billets de trains Ouigo à un euro symbolique