Bourse : les chaussures font bien mieux que le CAC 40, Birkenstock (LVMH) va-t-il marcher dans les pas de Crocs ?

Le CAC 40 n’a pas démérité, ces dernières années, surtout compte tenu de la succession de chocs d’envergure (crise du Covid-19, guerre en Ukraine, envol des taux à long terme, etc…). Qu’on en juge. L’indice actions phare de la Bourse de Paris a gagné 34% en 5 ans et même 77% en 10 ans. Quant aux actions américaines, elles ont fait encore bien mieux, avec des envolées de 56% et 162% en 5 et 10 ans pour l’indice S&P 500, principal baromètre des actions cotées à Wall Street.

Pour autant, ces performances honorables font bien pâle figure, comparées à la trajectoire pour le moins enviable de la plupart des grands fabricants de chaussures cotés en Bourse, à l’image de Crocs (+425% sur 5 ans et +626% sur 10 ans), Asics (+221% sur 5 ans et +187% sur 10 ans), Li Ning (+377% sur 5 ans et +792% sur 10 ans), ou encore Skechers (+77% sur 5 ans et +441% sur 10 ans) et Deckers (+362% sur 5 ans et +861% sur 10 ans), selon des données compilées par eToro. Le courtier souligne ainsi que miser sur les actions des principaux fabricants de chaussures cotés en Bourse peut se révéler très rentable pour l’actionnaire.

Certes, la trajectoire en Bourse de quelques marques de chaussures pourtant populaires comme Dr Martens et Allbirds a déçu, tandis que l’action VF Corporation (marques Timberland et Vans) a fondu de plus de moitié en une décennie. Pour autant, au global, les 10 principaux fabricants de chaussures de la planète ont vu en moyenne leurs cours de Bourse décoller de 478% en 10 ans (soit une multiplication (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite