Brésil: Antony écarté de la sélection après des révélations sur des faits de violences conjugales

Après la défaite dans les toutes dernières secondes dimanche soir sur la pelouse d'Arsenal (3-1) lors de la quatrième journée de Premier League, le torchon brûle à United. Après la passe d'armes entre le manager Erik ten Hag et Jadon Sancho, c'est Antony qui fait la Une de la presse brésilienne ce lundi soir.

De nouvelles preuves à l'encontre du joueur de United ?

L'ailier de 23 ans fait l'objet d'une enquête de la police civile de Sao Paulo pour violences domestiques contre son ex-petite amie, Gabriela Cavallin. Ce lundi, le média brésilien UOL révèle avoir eu accès à des photos, vidéos, conversations et témoignages révélant des menaces et des agressions physiques de la part du joueur. Vendredi dernier, Cavallin a déposé une deuxième plainte contre Antony, cette fois auprès de la police de Manchester, en Angleterre.

Antony évoque de "fausses accusations"

Quelques heures après ces révélations, le Mancunien réagissait sur Instagram en niant ouvertement les faits. "Par respect pour mes fans, mes amis et ma famille, je me sens obligé de parler publiquement à propos des fausses accusations dont je suis victime (...) L'enquête de la police est en cours, je ne peux pas rendre son contenu public. Cependant, je peux dire avec confiance que les accusations sont fausses (...) Ma relation avec Gabriela était tumultueuse, avec des offenses verbales des deux côtés, mais je ne l'ai jamais agressée physiquement (...) Je reste à la disposition pleine et entière de la justice et des autorités brésiliennes pour clarifier ce qui doit l'être".

Gabriel Jesus appelé pour le remplacer avec la Seleçao

Lundi soir, peu de temps après qu'Antony se soit exprimé sur ses réseaux sociaux, la Fédération brésilienne expliquait, dans un communiqué, sa décision de l'écarter de la Seleçao. "Afin de protéger la victime présumée, le joueur, l'équipe nationale brésilienne et la Fédération, nous informons qu'Antony a été écarté", peut-on lire. À sa place, le sélectionneur Fernando Diniz a décidé de faire appel à l'attaquant d'Arsenal Gabriel Jesus.

Article original publié sur RMC Sport