“La Brûlure” de Christophe Bataille, récit poétique à trois voix d'un retour à la vie

Gérard Lefort
·1 min de lecture
© Jean-François Paga/Grasset
© Jean-François Paga/Grasset

La Brûlure, nouveau roman de Christophe Bataille (qui a souvent coécrit avec Rithy Panh), se nourrit au sein de la même histoire, racontée à trois reprises par deux hommes et une femme. Le fond de toile est identique mais chacun·e des narrateur·trices s’emploie à le broder avec ses propres fils pour créer un motif singulier. L’histoire commune est celle d’un élagueur professionnel. Le genre d’homme (Christophe Bataille préfère dire “gars”) auquel une mairie a recours quand les platanes de la place dépérissent, ou lorsqu'un particulier s’inquiète que dans son jardin un ginkgo biloba prenne ses aises.

Lire la suite...