Des bracelets très attachants

·2 min de lecture

Les hommes accumulent les bijoux ornés de motifs en or, des joncs en argent ou des bouts de ficelle que les enfants nouent autour du poignet de leur parentèle. Un peu, beaucoup, passionnément…

Qui n’a pas vu poindre sous la manche d’un P-DG tiré à quatre épingles un mauvais cordon usé jusqu’à la trame, enchevêtré dans un agrégat de liens tibétains en déliquescence avancée, ne peut mesurer le degré d’attachement de l’homme à ses bracelets. À ce propos, les joailliers sont formels : dans 99,99 % des cas, le premier qu’il portera lui aura été offert. Cachés l’hiver sous un veston, mais se reproduisant à vitesse grand V l’été sous l’effet conjugué de la peau bronzée et de la tentation d’emporter avec soi un souvenir de villégiature, ces menus modèles parent désormais les poignets masculins à longueur d’année.

"

Ce sont des porte-bonheur, des grigris qui éloignent le mauvais sort

"

« C’est presque toujours une femme, une mère ou une amie, qui leur fait cadeau de leur premier bracelet, observe le créateur Marc Deloche. Mais une fois qu’ils en ont un, ils en achètent d’autres car, étonnamment, ils ne les considèrent pas comme des bijoux mais comme des accessoires qui mettent en valeur leur montre. À l’instar des tatouages, il y a un attrait à les multiplier. » Cette accumulation est d’autant plus prisée qu’elle n’obéit à aucun principe esthétique. Qu’il soit en or massif ou en fils de plastique scoubidouïsés, ce type de bracelet présente un caractère « sympa » qui prévaut sur tout autre valeur. S’y ajoute une puissante dimension affective : « Celui-ci, je ne peux pas l’enlever, confie ce quadragénaire qui travaille dans la finance en désignant un terrible ruban couleur serpillière effilochée, c’est ma fille de 6 ans qui me l’a donné. » La symbolique de ces marabouts et bouts de ficelle flirte aussi du côté de l’irrationnel. « J’en offre à tous les gens que j’aime, affirme cette directrice d’une agence de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles