Les bretons ont inventé l'ustensile le plus breton qui soit, et vous allez vouloir votre exemplaire

Face au gaspillage engendré par l’utilisation de papier avec les doggy-bag et la vente à emporter, les Bretons ont inventé l’ustensile qui va révolutionner le monde des crêpes et des galettes. Vous allez vouloir avoir le vôtre !

Il y a un an, le cuisinier breton Youenn Allano a inventé l’ustensile le plus breton qu’il soit. Face au gaspillage de papier dû à la multiplication des doggy-bag et la vente à emporter, le crêpier a décidé de créer un objet alternatif plus écologique. À la base, le chef breton vendait ses crêpes dans des emballages en papier. C’est quand il a vu une cliente sortir un sac en tissu pour récupérer sa commande, qu’il a eu une idée révolutionnaire. À l’heure où l’écologie est à l’honneur, on ne peut que féliciter son invention. Avant de vous en dire plus, voici 5 astuces toutes simples à adopter très vite pour moins gaspiller.

Le casse-tête pour transporter les crêpes

Avec le fait-maison, il est de plus en plus commun de ramener le dessert lorsqu’on est invité chez quelqu’un. Quoi de plus gourmand que de ramener des crêpes ? Le problème : c’est parfois un casse-tête de savoir comment les transporter. Il ne faut pas les abîmer, on ne peut pas les mettre n’importe où sans qu’elles ne s’assèchent ou refroidissent... Mais alors que faire avec ? On a une règle d’or lorsqu’il s’agit de transporter les crêpes : il ne faut pas les garnir. Avec l’arrivée de la chaleur, c’est encore pire. Vous risquez de vous retrouver avec du sucre ou de la pâte à...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Parole de Breton : c'est quoi la vraie différence entre une crêpe et une galette ?
Soirée pizza : vous ne pourrez plus vous passer de cet ustensile révolutionnaire
Les 3 desserts réconfortants les plus plébiscités

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles