Brexit: Londres anticipe une semaine "majeure" pour les discussions

·2 min de lecture
BREXIT: LONDRES ANTICIPE UNE SEMAINE "MAJEURE" POUR LES DISCUSSIONS

LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni et l'Union européenne se préparent à une semaine "très importante", a dit dimanche le ministre britannique des Affaires étrangères Dominic Raab, les discussions sur un accord commercial post-Brexit entrant dans la dernière ligne droite sans que les grands différends soient résolus.

Le négociateur de l'UE Michel Barnier, en route pour une séance de négociations, a dit à des journalistes à Londres que "le travail continue, même le dimanche".

Les deux parties espèrent toujours parvenir à un accord pour éviter le risque de perturber fin décembre des échanges commerciaux à 1.000 milliards de dollars.

"C'est une semaine très importante, la dernière vraie semaine majeure (...) tout tourne vraiment autour de deux sujets basiques", a déclaré Dominic Raab à la BBC.

Depuis que les Britanniques ont voté pour quitter l'Union européenne en 2016, les négociateurs ont manqué plusieurs dates butoir sans parvenir à trouver un accord sur la politique en matière de concurrence, afin de garantir aux deux futurs ex-partenaires des règles équitables, ou sur la distribution des droits de pêche, le sujet le plus épineux selon le ministre britannique.

L'accord de transition, pendant lequel les règles communes continue de s'appliquer, expire le 31 décembre et Londres a déclaré qu'il ne demanderait pas de prolongation.

"Nous avons besoin de trouver un accord au cours de la semaine qui vient, ou peut-être un ou deux jours après cela", a poursuivi Dominic Raab, cette fois sur Times Radio.

Bien qu'ils ne pèsent que 0,1% de l'économie britannique, les droits de pêches font figure de symbole, le Royaume-Uni arguant qu'en tant que nation indépendante, il doit avoir le contrôle entier des eaux qui l'entourent.

(William James, Gilles Guillaume pour la version française)