Brice Louge : la position de son corps, sur le siège arrière de sa voiture, interroge

Capture d'écran France 2

Après avoir disparu dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 février 2022, le corps de Brice Louge a été retrouvé dans un canal, mercredi 3 août 2022. Pour rappel, le jeune homme, qui vivait dans la commune de Labarthe-Rivière, n’avait plus donné signe de vie, depuis près de six mois, après avoir été surpris dans le même lit que sa patronne, Nadine, par le fils de celle-ci, Bastien. C’est donc, dans sa Clio immergée dans le canal de Camon à Labarthe-Rivière, près de Saint-Gaudens, que Brice Louge a été repêché, grâce à l’utilisation d’un sonar ultra-sophistiqué. Et d’après les premiers résultats, comme l’a indiqué La Dépêche, mardi 13 septembre 2022, "l’autopsie aurait révélé qu’il est bien mort par noyade et aurait passé un séjour prolongé dans les eaux du canal". Des détails qui appuient la piste accidentelle, pour le moment privilégiée par la juge d’instruction et les enquêteurs, bien que les avocats de la famille de Brice Louge restent très sceptiques face à cette hypothèse.

Si, pour le moment, la thèse du suicide reste la plus plausible pour les enquêteurs, les avocats de la famille de la victime, Mes Camille Louge et Joris Morer, ont rappelé auprès de La Dépêche "qu’il ne fallait pas oublier que les militaires avaient, au début des investigations, assuré que le corps de Brice et sa voiture, n’étaient pas dans le canal de Camon". De plus, selon les premiers éléments de l’enquête, lorsque le jeune chasseur a été découvert sans vie dans sa voiture enfouie dans les eaux du canal, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite