Bricoler seule : tous nos conseils pour réussir vos petits travaux

·2 min de lecture

Être partagé entre l’envie de faire soi-même et la crainte de ne pas y parvenir est naturel. Mais année après année, la peur cède du terrain et les ventes de bricolage grand public s’envolent. "En 2019, le marché du bricolage a frôlé les 28 milliards d’euros, soit une croissance de 3,4% : c’est la plus forte hausse sur les dix dernières années", souligne Juliette Lauzac, chargée d'études pour la Fédération des magasins de bricolage (FMB). Globalement, l’arbitrage entre le "faire-faire" et le "faire soi-même" évolue en faveur de ce dernier. "Les consommateurs entreprennent des travaux qui, jusqu’ici étaient du domaine de l’artisan", note la chargée d’études. La question pécuniaire est souvent la première motivation : économiser les frais de main d’œuvre permet parfois de financer un projet. La crainte du travail mal fait et de délais non maîtrisés motivent souvent pour ne pas déléguer un chantier. Surtout s’il y a, à la clef, le plaisir et la satisfaction de réaliser quelque chose avec ses mains.

Fixer une tringle à rideaux, repeindre un carrelage passé de mode, changer un robinet ou poser une étagère : à chacun ses besoins et ses envies. Plus votre motivation est forte, plus la réussite sera au rendez-vous. Et avec elle, l’envie de recommencer. "Les gens débutent en général par des travaux de peinture. La plomberie et l’électricité font souvent peur, alors que c’est finalement assez simple et ludique. D’ailleurs de plus en plus de femmes s’y essayent", indique Vivien Guinand, chef de rayon chez Castorama. Au démarrage, l’important est de choisir un projet à votre mesure. Et d'être bien accompagnés.

1/ Repeindre un mur : idéal pour se lancer, la peinture n'exige pas de maîtriser de technique particulière. Le plus difficile est dans la préparation et le respect des temps de séchage.

2/ Rénover le joint de la salle de bains : simple et très utile. C’est une façon de tester sa patience et son doigté, tout en donnant un coup de frais à la salle de bains.

3/ Installer une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite