Brigitte Bardot en colère : cette décision qui l’a scandalise

·1 min de lecture

Ancienne tête d'affiche du cinéma français, Brigitte Bardot lutte depuis maintenant de nombreuses années en faveur des droits des animaux, par l'intermédiaire de la fondation qui porte son nom. N'ayant pas la langue dans sa poche, ce qui lui a parfois coûté cher, la comédienne s'est insurgée contre une récente décision de la préfète de l'Oise. Dans une lettre ouverte publiée dans les colonnes du Parisien mercredi 18 août 2021, Brigitte Bardot a dénoncé un arrêté préfectoral autorisant l'abattage de 3.000 renards d'ici le mois de mars 2022. Une décision qui a provoqué la fureur de l'actrice, habituée à pousser des coups de gueule.

"Je suis suis scandalisée par votre arrêté condamnant à mort 3.000 renards", a écrit Brigitte Bardot à l'attention de la préfète de l'Oise, Corinne Orzekowski. "Ces animaux sont une richesse pour la biodiversité et de précieux alliés pour les agriculteurs. Nous n'avons pas de droit de vie et de mort sur les autres espèces, cet arrêté est une honte. Comment pouvez-vous encourager un tel massacre ?", s'est interrogée la comédienne. "J'ose croire que vous ne céderez pas à la pression des chasseurs et que vous déchirerez votre arrêté imbécile", a finalement conclu celle qui fut un jour agressée par une infirmière avec une fourchette.

"C'est un coup de gueule de sa part. Ce nouvel arrêté a été vécu comme une provocation chez les défenseurs des animaux", a expliqué le porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot, Christophe Marie. Pour mémoire, un premier arrêté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles