Brigitte, communisme et Pacman : la vie de Marc Lavoine avant la célébrité

·1 min de lecture
© Europe 1

Il sort son quatorzième album studio, Adulte jamais et est auteur, acteur et coach dans The Voice. Invité de Culture Médias jeudi , Marc Lavoine se prête au jeu du "portrait pré-fame ", où Lisa-Marie Marques raconte la vie du chanteur avant la célébrité . La chroniqueuse dévoile notamment que la chanteur, né à Longjumeau un 6 août, a failli s'appeler Brigitte, sa mère pensant attendre une petite fille. Quand il a fallu trouver un prénom de garçon, toute la famille a été mise à contribution. Si le prénom Luc n'a pas été retenu, c'est à cause du grand-père, qui a fait remarquer qu'il se lisait "cul" à l'envers.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Enfant, Marc Lavoine grandit à Vissoux, dans le sud de Paris, dans une petite maison près de l'aéroport d'Orly. Le bruit des avions l'aide alors à s'endormir. "J'adorais ça. A l'époque, je me remuais d'avant en derrière, je ne parlais pas beaucoup, je murmurais. J'ai commencé à m'exprimer et à échanger assez tard", complète Marc Lavoine.

Francis, un grand frère qui a "tout appris" à Marc Lavoine

Le chanteur grandit auprès d'un papa communiste militant qui lui fait coller des affiches, et vendre L'Humanité le dimanche et le muguet le 1er mai. Il grandit aussi dans la musique. Sa mère lui fait découvrir Barbara et son père lui chante L'eau vive de Guy Béart. Mais, dans la maison Lavoine, celui pour qui on réclame le silence quand il passe à la ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles