Brigitte Macron en combi zippée et casque sur la tête comme vous ne l’avez jamais vue !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les photos sont inattendues. Louée pour son sens de l’élégance et son style hyper moderne composé de robes courtes qui dévoilent son jeu de jambes, de slim et blazer toujours griffé, Brigitte Macron s’est risquée vendredi 15 avril à une tenue qu’on ne lui connaissait pas encore. La raison ? La visite du couple présidentiel sur le chantier de la restauration de Notre-Dame de Paris. Et comme tout visiteur de ce site encore en plein travaux, l’épouse d’Emmanuel Macron a donc dû se plier à quelques règles de sécurité en enfilant des vêtements et des accessoires plus appropriés à ce genre d’événement… mais des choses à mille lieux des tendances mode dont la Première dame est une grande adepte. Souvenez-vous de la facilité avec laquelle elle avait adopté l’an dernier le sac tendance du moment (NDLR : le modèle Galleria en cuir Saffiano de la marque Prada) et celle avec laquelle elle avait enfilé le manteau le plus en vue de l’hiver il y a encore quelques mois ! Tout ça sans même parler de son look incroyablement féminin au Touquet le premier jour de l’élection présidentielle où elle a charmé tout le monde en osant une nouvelle couleur et des talons (vraiment) très vertigineux !

Passée en un éclair du statut de "Madame tout le monde" à celui de Première dame, Brigitte Macron oscille avec la même classe entre un simple look en jean et baskets à des tenues plus étudiées en robe chic et talons aiguilles. Incarnation vivante du chic à la française, elle impressionne tous ceux qui la suivent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles