Brigitte Macron dévoile son sublime jeu de jambes dans une petite robe blanche

« Les plus belles jambes de Paris », comme le disait si bien Karl Lagerfeld, ont encore frappé. Lorsqu’elle ne dessine pas le galbe de ses gambettes sous un jean slim moulant, Brigitte Macron décide de les dévoiler au grand jour sous des robes courtes. Actuellement en Côte d’Ivoire, où elle passe le Réveillon avec son époux Emmanuel Macron, la Première dame n’a pas oublié de glisser sa robe fétiche dans sa valise.

Si la veille l’ancienne professeure de Lettres avait fait sensation dans une longue robe verte fendue à l’occasion d’un dîner organisé par le président ivoirien Alassane Ouattara, elle a une nouvelle fois imposé son style et son élégance innée avec une tenue beaucoup plus courte. Avant de s’envoler pour le Nigéria, la First lady s’est rendue le dimanche 22 décembre à Bouaké pour visiter le Centre de réinsertion des mineurs. En compagnie de Dominique Ouattara, épouse du Président de la République de Côte d’Ivoire, Brigitte Macron a fait tourner toutes les têtes en dévoilant son incroyable jeu de jambes sous une robe chic et sophistiquée.

Brigitte Macron offre une leçon d’élégance en robe courte

Qu’elle soit satinée ou bien en tweed, la petite robe s’attire toutes les faveurs de Brigitte Macron. Véritable concurrente de Melania Trump au titre de First lady la plus stylée, notre Première dame de France sait ce qui lui va et sait mettre ses atouts en valeur. Et ce n’est pas le léger décalage horaire qui aura raison de son sens aiguisé pour la mode. Oubliez sa robe bleu marine préférée. Pour ce nouveau déplacement, Brigitte Macron a opté pour une tenue tout aussi raffinée qu’intemporelle. Au côté de la First lady ivoirienne, l’épouse du chef de l’Etat français a fait sensation dans une robe courte bicolore aux manches longues.

Une tenue très chic sur laquelle deux poches noires plaquées sur le devant venaient marquer sa taille de guêpe. Un petit détail qui rappelait avec subtilité la couleur sobre de son col rond contrastant avec le blanc éclatant de sa robe un brin

(...) Cliquez ici pour voir la suite