Brigitte Macron : ce geste très généreux de son neveu en pleine crise du coronavirus

Pas de panique, Emmanuel et Brigitte Macron sont en sécurité. Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, nombreux sont ceux qui s’inquiètent de l’état de santé du président de la République et de son épouse. Après la visite de Letizia d’Espagne, certains ont cru que la Première dame avait été infectée par le virus. Les Français se sont d’ailleurs posé la question : que se passerait-il si Emmanuel Macron était atteint par le Covid-19 ? En vérité, la procédure ne semble pas tout à fait décidée… Bien évidemment, l’Élysée a pris des mesures de sécurité pour protéger le couple présidentiel. Les Macron ont également pris toutes leurs précautions pour voter lors du premier tour des élections municipales, dimanche 15 mars 2020. Si la sortie dominicale, jugée inconsciente, de Brigitte Macron avait choqué les internautes, son entourage proche avait assuré à Femme Actuelle que la Première dame n’avait pas enfreint les consignes de sécurité. Si l’épouse du chef de l’État ne montre pas toujours l’exemple, son neveu, lui, préfère prévenir que guérir.

Des macarons pour la bonne cause

Jean-Alexandre Trogneux est propriétaire de la célèbre chocolaterie amiénoise Jean-Trogneux. Mais malgré l’arrêté gouvernemental qui l’autorise à maintenir l’ouverture de ses points de vente, contrairement à de nombreux magasins du pays, le neveu de Brigitte Macron a décidé de fermer ses dix boutiques situées à Amiens, Lille, Arras ou encore Le Touquet. Pour lui, pas question de prendre des risques : “Nous avons pris cette décision lourde de conséquences pour préserver la santé de nos collaborateurs, de nos vendeuses et de notre clientèle”, se justifie Jean-Alexandre Trogneux auprès de nos confrères du Courrier Picard. Mais ce n’est pas tout ! Le neveu de la Première dame a également décidé de ne pas jeter la production déjà prête, et ainsi de faire un beau geste envers les plus démunis. C’est ainsi que le propriétaire de la confiserie a fait don de 45.000 macarons, et de plusieurs dizaines de kilos

(...) Cliquez ici pour voir la suite