Brigitte Macron se lâche : son pas de danse endiablé sur "I will survive" - VIDEO

·2 min de lecture

Brigitte Macron est très impliquée au sein de la fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, dont elle est devenue présidente après le départ de Bernadette Chirac en 2019. Cette année, la première dame a d'abord donné le coup d'envoi de la 32e édition de l'Opération Pièces Jaunes lors du JT de 20h dimanche 17 janvier 2021, et continue à œuvrer pour la cause des enfants. Mercredi 10 février 2021, la première dame avait ainsi accepté de participer, aux côtés du parrain de l'opération Didier Deschamps, à l'émission Symphonie pour la Vie spécial Pièces Jaunes. Ce programme présenté par Anne-Elisabeth Lemoine a permis aux téléspectateurs de découvrir la femme du chef de l'État sous un tout nouveau jour. Très investie, Brigitte Macron n’a en effet pas hésité à bousculer les codes pour inciter les Français à donner par SMS de 5 € au 92111.

Au moment où l'animatrice a demandé à l'orchestre de jouer I will survive, un titre de Gloria Gaynor qui a une résonance particulière pour Didier Deschamps en tant qu'hymne de la victoire des Bleus lors de la Coupe du Monde de 1998, Brigitte Macron s'est en effet mise à danser. Quelques pas effectués le sourire au lèvres qui ont certainement amusé les téléspectateurs. Une façon de se racheter après sa dernière apparition publique.

L'ancienne professeure avait en effet déçu les internautes lors de son passage dans Le grand concours des animateurs organisé au profit des Pièces Jaunes vendredi 22 janvier 2021 : beaucoup pensaient en effet pouvoir passer la soirée avec la première dame et n'ont pas apprécié qu'elle ne participe pas au jeu avec Denis Brogniart, Iris Mittenaere, Karine Ferri, Jean-Luc Reichmann ou encore Jean-Pierre Foucault qui tentaient, eux, de faire gagner de l'argent à l'association. “Je pensais qu’elle participerait Brigitte ! Déçu”, “Je viens de capter que Brigitte ne jouait pas”, “J’ai cru que Brigitte allait jouer, sans déconner, c’est pour ça que j’ai mis la télé”, avaient-ils écrit, amers, sur Twitter.

À lire aussi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite