Brigitte Macron opte pour un accessoire aussi indispensable que détonnant

·2 min de lecture

Toujours plus chic, toujours plus élégante, Brigitte Macron est l'incarnation du chic à la française. La first lady en met systématiquement plein la vue avec des looks travaillés qui soulignent sa silhouette de rêve et ses jambes longilignes. "Les plus belles jambes de Paris" évoquait déjà Karl Lagerfeld, dans une interview accordée au magazine Paris Match, en 2017. Et quand elle ne dévoile pas ses jolies gambettes dans une robe courte d’inspiration sixties, elle opte pour le jean ultra-moulant. On se souvient notamment de son look chic décontracté en jean skinny, bottines et veste en cuir. Et en grande amatrice de cuir, elle n'a pas hésité à adopter le pantalon rock en simili cuir lors d’une visite à l’hôpital Cochin à Paris, le 22 octobre 2019. Bref, la Première dame fait toujours l’unanimité dans des tenues pile dans les dernières tendances mode. Il y a quelques semaines, elle avait même épaté ses fans en veste en cuir et talons hauts lors d’un court-métrage aux côtés de Camille Combal et Didier Deschamps, à l’occasion de la 32e édition de l’opération des Pièces jaunes.

Le 18 février dernier, à l'occasion de l'atterrissage de l'astromobile Perseverance sur Mars, la Première dame est apparue sublime dans un total look bleu marine, au Centre national d’études spatiales de Paris. Manteau, écharpe, talons hauts, et même masque de protection de couleur bleu marine… Rien n’avait été laissé au hasard côté style. Une fois encore, ce sont ses accessoires qui ont fait grand bruit. Et notamment son masque, qu’elle emporte absolument partout ! Déjà sur une publication partagée par la chanteuse Vitaa, Brigitte Macron était apparue en tenue flashy et masquée jusqu’au cou. Et il faut dire que ces derniers temps, l’épouse d’Emmanuel Macron fait littéralement des ravages en matière de looks. Quand elle ne s’affiche pas avec le dernier sac en vogue, elle fait fureur avec des gants bleus flashy… Et elle a toujours tout bon ! N’est-ce pas ?

À lire aussi :

Brigitte Macron remet au (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite