• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Brigitte Macron première dame moderne ? Cet aménagement original qu’elle a fait à l’Élysée

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis leur arrivée au sein de l'Élysée en mai 2017, Emmanuel et Brigitte Macron ont apporté une nouvelle image à ce haut lieu de la République, qui bien avant eux, a vu passer de grands noms de l'Histoire. Avec la particularité d'être le plus jeune Président de la République élu de la cinquième république, l'ancien protégé de François Hollande, accompagné de son épouse de 24 ans son aînée, a quelque peu dépoussiéré l'image que les Français avaient d'un chef de l'État. Et l'ancienne professeure de français a également joué un rôle dans cette modernisation du couple présidentiel. La première dame, dont les looks sont tous plus que scrutés, a décidé de montrer que son rôle avait également une importance en apportant une touche d'originalité dans la manière dont elle a décidé d'aménager son bureau. Preuve, une fois de plus, s'il en fallait une, que la sexagénaire n'est jamais bien loin de son époux.

Lundi 23 août, fans une interview publiée dans Le Figaro, la journaliste Maëlle Brun, autrice de la biographie Brigitte Macron : L'Affranchie (parue en janvier 2018 aux éditions L'Archipel), a raconté à quel point la Première dame avait voulu apporter sa pâte à leur lieu de vie. "C'est très difficile à mesurer, mais je vois mal comment elle a pu cesser son rôle de conseillère, qui lui a beaucoup servi lorsqu'il était ministre et pendant la campagne présidentielle", a-t-elle assuré. Avant de préciser : "À l'Élysée, elle a d'ailleurs fait rapprocher son bureau de Première dame de celui du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles