Un Britannique coince un câble USB dans son urètre en voulant mesurer son pénis

Le service d'urgences de l'University College Hospital de Londres ne s'attendait certainement pas à ça. Il y quelques mois, un adolescent de quinze ans a été pris en charge après s'être introduit un câble USB dans l'urètre pour mesurer la taille de son sexe. Ne parvenant pas à le retirer lui-même, et ayant constaté la présence de sang dans ses urines, il a du être opéré. Une récente étude de cas, publiée dans la revue Urology Case Reports retrace cette mésaventure (source 1).

Les faits considérés comme "une expérimentation sexuelle" remontent à novembre 2021. Le rapport de cas indique que le jeune homme avait en fait emmêlé le fil à l'intérieur de son sexe ce qui l'empêchait de le retirer. Après avoir perdu beaucoup du sang, c'est finalement sa mère qui l'a conduit à l'hôpital, sans savoir de quoi il retournait. Ce n'est que lorsque sa mère a quitté la pièce d'examen que l'adolescent a avoué s’être introduit le câble "dans un contexte d’autoérotisme".

Le jeune homme, "en bonne santé et sans antécédents de troubles mentaux", a heureusement pu se faire extraire le câble grâce à une opération comprenant une incision péno-scrotale longitudinale (autrement dit, une incision entre les organes génitaux et le scrotum). Il a pu sortir de l’hôpital le lendemain.

Selon les auteurs du rapport, les cas d'insertion de corps étrangers retenus dans l'urètre présentent "une rareté clinique." Toutefois, de nombreuses insertions d'objets...

Lire la suite