Britney Spears annonce son retrait des réseaux sociaux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce dimanche 24 avril, Britney Spears a annoncé se retirer des réseaux sociaux pour quelque temps.

Depuis la fin de sa tutelle, Britney Spears a pour habitude d’utiliser son compte Instagram comme journal intime. La chanteuse n’hésite pas à partager des photos de ses vacances, des vidéos de ses danses ou encore à faire des révélations concernant les trahisons qu’elle a vécues. Autrement dit, Britney Spears partage sa vie sans filtre avec ses fans. Plus récemment, elle a même annoncé une heureuse nouvelle puisqu’elle attend un enfant avec son compagnon, Sam Asghari, avec qui elle forme un couple depuis 2016. Depuis, l’interprète de « Baby One More Time » raconte petit à petit sa grossesse à travers diverses publications et semble même semer des indices à propos du sexe du bébé. Pourtant, contre toute attente, ce dimanche 24 avril, Britney Spears a pris une décision radicale concernant les réseaux sociaux.

Lire aussi >> Jennifer Lopez, Britney Spears : elles réécrivent 2002 en 2022

Une durée indéterminée

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Britney Spears (@britneyspears)

Sous une vidéo mettant en scène une poupée, la chanteuse a annoncé se retirer d’Instagram pour un temps : « Je vais faire une pause des réseaux sociaux pendant un petit moment ! Je vous envoie tout mon amour et que Dieu vous bénisse tous ! » Si elle n’a pas précisé la durée de son absence, dans les commentaires, certains de ses abonnés sont persuadés qu’elle reviendra une fois qu’elle aura accouché....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles